Maelthra Magthere

L'école des Dragonniers.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nymphalis Sann'Rea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphalis Sann'Rea
Fondatrice. Elément: Terre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Race : Nymphe
Elément : Terre
Vot\'avis sur le membre? : Moi je l'apprécie [Zak]
Nymphie zoliiiie !! >o< [Saiyou]

Ohh ma nymmphiiie chewiii |Caprice]
Date d'inscription : 29/07/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Elwing
Statistique:
400/400  (400/400)
Evolution: Dragon et Dragonnier expert

MessageSujet: Nymphalis Sann'Rea   Ven 10 Aoû - 13:48

I - IDENTITÉ


• Prénom(s) & Nom : Le Prénom "Nymphalis" à été choisit par ses parents pour deux raisons, tout d’abord c’est une Nymphe comme toute sa famille mais également car le Nymphalis est un papillon symbole de grace et de liberté. La lignée "Sann’Rea" est une lignée fort honorable, Tout le monde connait cette famille pour leurs pouvoirs concernant la Nature et leur parfaite entente avec les créatures de la forêt.
• Age : 27 ans.
• Race : Nymphe.
• Post : Professeur de "Magie d'Illusion".
• Elément : Terre (Contrôle de la Nature et en particulier de la forêt).


II - HISTOIRE


• Histoire Général : C’était un frais matin d’automne, la brume restait prisonnière de la sine des grands arbres de la forêt, le soleil venait de jeter son premier rayon de la journée. Celui-ci créait un jeu de miroir dans les flaques que l’orage de la veille avait formées. Les animaux sortaient de leurs abris guettant si la pluie avait cessé. Les oiseaux chantaient enfin.
C’est au fin font de la forêt, dans la Citée d’Artange, que Nymphalis Sann’Rea était née et c’est dans cette même Citée qu’elle vivait depuis six ans. C’était une sorte de petit village indépendant. Certaines habitations épousaient les racines de majestueux Saules, d’autres était perchées sur leurs plus belles branches.
Quelques pavées dessinaient de petites rues, c’est d’ailleurs la seule chose qui pouvait trahir Artange, car les maisons étaient parfaitement dissimilées sous la végétation, et au fil des années la nature s’était unie avec les demeures.
C’est dans cette endroit clame et paisible que les Nymphe avait élu domicile depuis de longues générations.

Les naissances se faisaient rare ses temps-ci, la population avait fortement diminuée après toutes ces guerre, c’est pourquoi tous les Nymphes aimait Nymphalis, elle était pour eux comme un espoir, l’espoir d’un jour, retrouver la richesse et le bonheur du siècle d’or, ou la prospérité semblait être assurée pour toujours…
Noualine, avait réveillé Nymphalis, sa petite fille, elle l’avait emmené près du lac, et elles s’étaient assises sur un tronc d’arbre à terre, déraciné par l’orage. Noualine avait emporté un petit panier de lianes tressées et son contenue était recouvert d’une couverture.

« Mon petit papillon, cela fait dix générations que l’on se transmet ceci, de grand-mère à petite fille, commença-t-elle en lui montrant le panier, malheureusement les esprits de la forêt nous ont arraché grand-mère Nomélys avant qu’elle est eu le bonheur de te l’offrir et jetant ces derniers souffles sur sa vie elle me susurra à l’oreille l’endroit ou elle l’avait caché.
- Qu’est ce que c’est ? demanda la petite curieuse.
- C’est un œuf, Nymphalis, mais attend un peu que je t’explique son histoire. »

Les yeux de l’enfant étaient grand ouverts, elle n’avait jamais vu d’œuf de cette taille !

« Il y a plus de mille ans, une de tes ancêtres du nom de Néphrine, l’a découvert au pied d’un arbre, ces racines s’emblaient lui avoir confectionné un nid, cet œufs devait être là depuis très longtemps ! Une grande partie de ma vie j’ai cherché à comprend pourquoi cet œuf avait été abandonné ici, et peut être ai-je trouvé : Lorsque les humains ont découverts un endroit remplit de nids de dragons, ils les prirent avec eux pour les dompter… Il est fort possible qu’une dragonne, s’étant douté de cela, l’ai mis à l’abri ici…
- Mais pour quelle raison l’œuf n’a-t-il pas éclos plus tôt ?
- A cela je n’ai trouvé de réponse, ma chérie, quoi qu’il en soit Néphrine, après l’avoir trouvé, lui jeta un sort de façon à mettre cet œuf à l’abri : C’était un sort de maintenance, l’œuf ne pouvait éclore que dans dix générations. A cette époque la guerre était omni présente et il était bien trop dangereux pour le dragon qu’il éclos tout de suite. Néphrine pensait que dix générations plus tard la paix serait revenu.
- Mais tu as dit que j’étais…
- Oui, papillon, c’est entre tes main que se dragon verra la jour, je ne sais pas combien de temps le sort perdurera, peut-être quelques années, maintenant il est à toi et tu devra en prendre le plus grand soin !
- Je te le promets Maman ! »

Les années passèrent, et un jour les Nymphe décidèrent d’aller voir se qui se passait en dehors de la forêt, c’est là que Nymphalis rencontra Quasha, Caprice ainsi que Zaknafein, et c’est au soir ne cette rencontre que l’œuf éclos…

• Famille : Nymphalis à encore ses deux parents, mais elle ne voie sa voie malheureusement que très rarement Noualine, son père quand à lui, encore moins, car il n’est pas souvent à Artange, il explore la forêt, à la recherche de toutes traces de dragons… Si elle a encore ses parents il n’en est pas autant pour une quelconque autre famille, ni frères, ni sœur, ni grands-parents. Elle aurait une tante (la sœur de sa mère) mais elle ne la jamais vu…


III - CARACTÈRE


• Caractère Général : Nymphalis tient de sa mère la douceur et de son père la tolérance. Ces deux aspects sont chez elle très imposants et importants. Elle ne jugera jamais personne à l’écoute de rumeurs, elle aime connaître les gens vraiment, c’est pourquoi elle exige de rencontrer tous les élèves seul à seul et entretenir une discussion avec eux. Cet entretien est fort instructif pour elle car elle peut connaître les vraies intentions de tous, rien qu’en écoutant leurs voix, aucun fait et geste ne lui échappent. Elle pense que chacun à droit à une deuxième chance et tient pour cela à l’approbation de tout le monde du moins des Elwings.
Discrète et parfois jugée timide de par sa douce et agréable voix, elle se sert de cet aspect pour former l’illusion d’une femme fragile mais elle n’en reste pas moins imperturbable…
Il est difficile de lire sur son visage impassible et flegmatique un sentiment quelconque.
• Qualités : Nymphalis est très compréhensive et patiente.
• Défauts : Elle parfois un peu trop sensible.
• Tic : /


IV - PHYSIQUE


• Physique Général : Nymphalis est, comme les autres Nymphes, plutôt petite et légère, à la base, cela leurs permettaient de mieux se déplacer dans la végétation basse de la forêt et de grimper plus facilement aux arbres. Aujourd’hui les Nymphes ne vivent plus que rarement dans les bois mais ces caractères physiques perdurent.
Elle coiffe ses cheveux avec les plus belles brindilles qu’elle ramasse, et les décorent de colliers de pierres précieuses tout aussi naturelles que sa tenue complète. Mais elle ne porte pas d’autres bijoux, elle n’aime pas que l’on expose sa richesse, elle est pour l’égalité, c’est pourquoi elle surveille de près la tenue des élèves.
Nymphalis inspire la beauté naturelle, la simplicité et la douceur dans sa démarche, son discourt et sa façon d’être. Sa ressemblance avec sa mère est flagrante et indéniable, chose dont elle est très fière et qu’elle espère transmettre à son tour.
La grâce qu'elle porte jusqu'aux bouts des doigts qualifie bien les Nymphes.
• Vêtements : Les Vêtements qu’elles portent sont toujours naturels, ses robes sont faites de lianes et de fleurs, elle aime cette beauté simple et pourtant éphémère.
• Taille : 1m65
• Poids : 45-50kg


V - PRESENTATION DU DRAGON


• Nom : Elwing
• Age : 19 ans
• Physique : Elwing est une dragonne plutôt petite et fine. Ses écailles sont d’un brun profond aux reflets verts comme la forêt qu’elle adore survoler des heures durant. Son envergure est d’environ 6 mètres, les ailes déployées. Au bout de celles-ci se trouve trois griffes crochues et acérées de chaque côté, elle s’en sert pour s’emparer de proies trop grandes pour utiliser ses pattes.
Sa longue queue est elle aussi très dangereuse, aillant des muscles plutôt bien développés à la base de celle-ci, un seul coup peu être fatal.
Sans la magie, Elwing peu déjà mener un combat en sa faveur tant sa queue, ses ailes et sa mâchoire est puissante.
Elwing est gracieuse, et élégante lors de ses voles, elle se débrouille bien sûr plus difficilement au sol.
• Caractère : Elwing est en accord parfais avec Nymphalis, un regard suffit à se qu’elles se comprennent. Au fil des années elles ont tissé un lien d’amitié si fort que l’une ne pourrait vivre sans l’autre. Pourtant se n’est pas leurs caractères qui les lient. Autant Nymphalis est patiente, douce et réservée, autant Elwing est le contraire !
Elwing est la plus impatiente des dragonnes, et n’aime pas faire dans la dentelle. Elle se met rapidement en colère.
Si il y a un point ou elles sont d’accord, c’est la liberté… la liberté est pour elles la plus belle et importante chose du monde, elles n’hésiteraient pas une secondes à tout quitter si leurs liberté était remise en question.
Elwing n’est pas très ouverte aux autres dragons que ce des quartes fondateurs. Ce n’est pas du tout par timidité, elle est plutôt solitaire c’est tout… Par contre Alystryn, Niar et Kiah’l sont ses plus fidèles camardes dans les jeux et ses plus fidèles alliées au combat ! Elle tient à eux comme à Nymphalis !
• Signes Particuliers : Elwing est capable de lancer un cri, reconnaissable parmi tous les dragons, les habitants d’Artange le reconnaisse et savent que si ils l’entendent Nymphalis est en danger et à besoin d’aide ! Elwing ne suporte pas Malvae !
• Images : http://img99.imageshack.us/img99/375/elwingra3.jpg

VI - AUTRES


• Quelques attaques de magie : Nymphalis peut contrôler la forêt (arbres...), c'est de ce pouvoir dont elle se sert le plus souvent car les habitants des bois sont ses amis et sont toujours prêts à lui rendre un service quitte à se mettre en danger. Mais elle peut aussi déclancher des tranblements de terre et d'autres catastrophes dans ce genre.
• Objets en sa possession : Elle possède une lame Aleck, qui ressemble à un silex bleu, taillé et monté sur un bâton venant d’une branche de l’arbre roi de la forêt par un fil de soie. C'est une lame enchantée qui sert comme une épée tranchante, ou en se servant de la magie, une fois pénétrée dans la chaire de leurs adversaires, la lames bleue, devenue turquoise étincelant, libère sa magie mortelle dans le corps d’un adversaire. [Et oui, je ne pouvais pas laisser "Apatura" mourir sans un souvenir !^^]
• Animaux de compagnie : Malvae est un Ecureuil qu'elle a recueilli il y a deux ans, elle l'a découvert blessé dans la forêt et l'a guéri. Lorsqu’elle a voulu le libérer, celui-ci refusa de se séparer d’elle. Depuis ils ne se quittent plus ! Malvae déteste Elwing, tout comme la dragonne ne le suporte pas !
• Autre : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nymphalis Sann'Rea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maelthra Magthere :: Fiche de présentation :: Fiches Validées :: ELWING-
Sauter vers: