Maelthra Magthere

L'école des Dragonniers.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bataille de nuit [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Idril Calafas
Princesse Amazone (ou Princesse Pingouin pour les intimes)
avatar

Féminin Nombre de messages : 1041
Race : Amazone
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Drilounette, je l'aime fort^^ [Zaki]
Ma princesse favorite! ^^[Lilice]
Princesse pingouin adorée n_n [Saiyou]
Date d'inscription : 25/09/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Aldor
Statistique:
41/400  (41/400)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Bataille de nuit [Libre]   Jeu 26 Juin - 10:59

Bon, je lance le sujet de guerre moi même!



Nuit du lundi au mardi
Minuit





Minuit. Idril arriva dans le parc après avoir aidé Carthana, avec d'autres élèves, à transformer l'infirmerie en arrière garde pour les futurs blessés. Et il y en aurait inévitablement. L'amazone avait croisé le petit professeur Ornitura qui courait dans tous les sens, les bras chargés de potions sans aucun doute curatives. Il allait certainement aider l'infirmière à soigner les premières vagues d'élèves blessés. En traversant les couloirs, Idril s'efforça de ne pas penser qu'elle ne reverrait peut être plus certains élèves qu'elle croisait quotidiennement. Et si c'était elle qui ne se relevait pas ? La jeune fille secoua la tête pour chasser ses sinistres pensées. Non, elle ne pouvait pas mourir. Elle avait fait une promesse à Morzan et elle ne pouvait pas partir sans l'avoir honorée. Non, elle ne voulait pas mourir. Pas avant d'avoir revu le visage de son compagnon s'illuminer du sourire insouciant qu'il avait l'habitude d'afficher avant que la Terreur ne dévaste les terres nordiques. Non, elle ne mourrait pas ce soir. C'était impossible.

Lorsqu'elle arriva dans le parc, elle s'installa un peu à l'écart des élèves qui étaient déjà là, constituant la première ligne de défense. Idril était préfète et elle devait veiller sur ceux de sa maison. Une lourde tâche que la jeune fille assumait pleinement, habituée à conduire des soldats aux combats. Mais en était-il de même pour les autres préfets ? Heureusement, les directeurs des trois autres maisons étaient eux aussi présents, soutenant leurs élèves. Chez les Kiah'l, c'était un peu différent. Carthana devait rester à l'infirmerie, car elle était pratiquement la seule à pouvoir exécuter une des taches les plus difficiles : sauver ceux qui peuvent être sauvés. Ce qui sous entend laisser mourir ceux pour qui on ne peut rien pour soigner ceux qui ont une chance. Après avoir planté la lame de Glyrin dans le sol et s'être assise à côté, Idril lança un regard en arrière, en direction de la partie du château qui abritait l'infirmerie. La jeune fille fit une prière pour Carthana, implorant Freyja de ne pas être trop dure avec elle. Idril savait pertinemment que l'infirmière ne supporterait pas l'idée de laisser mourir des élèves. Et pourtant, elle ne pourrait pas tous les sauver ... Puis l'amazone continua ses prières, implorant la Déesse de la guerre de lui donner courage et vigueur. Il était coutumier pour elle de prier avant les batailles, comme tous ceux de son peuple en réalité. Même si cela n'avait jamais porté ses fruits jusqu'à présent ...

Puis, Idril se releva. Elle balaya les lieux du regard. Inconsciemment, elle chercha Yohann, mais ne le vit pas pour le moment. Était-il parti du côté des Niar, pour prêter main forte à sa soeur ? L'amazone n'en douta pas une seule seconde. Normalement, chaque maison devait protéger une partie du château, mais les élèves s'étaient plutôt mélangés en définitive. Idril soupira. Et si Yohann mourait, serait-elle peinée ? Elle esquissa un demi sourire pour elle même. Oui, assurément, elle serait affectée par sa disparition. Et si c'était Alice qui ne se relevait pas ? Himsaico ? Dhornas ? Ou même Lily, la jeune fille qui trouvait Yohann séduisant et viril ? Certes, Idril ne les appréciait pas tous, mais est-ce que cela valait la peine qu'ils ne puissent jamais revoir la lumière du jour ? L'amazone conaissait la réponse au fond d'elle même. Ils se battaient tous pour leurs idéaux et c'est en cela que leur mort serait des plus noble ... Oui, mais après ?

Soudain, des bruits familiers résonnèrent aux oreilles de l'amazone. Quelques secondes après, ce furent tous les élèves qui se turent, ayant entendu la même chose que la princesse. Les sonorités étaient confuses et lointaines, mais au fur et à mesure des minutes qui s'écoulaient, elles devinrent plus nettes et plus proches : des bruits de tambours et le résonnement de pas. Ils arrivaient. Idril délogea sa lame du sol et l'empoigna fermement. Les pas se rapprochaient. Les élèves dégainèrent à leur tour leurs armes. Les tambours résonnaient. Les visages de ceux qui entouraient Idril se crispèrent. Les arbres frémissaient. Le visage d'Idril s'assombrit. Et les monstres sortirent de la forêt.

Au même instant, de gigantesques dragons sortirent de la volière et passèrent au dessus des têtes des élèves. Certains étaient chevauchés par des professeurs, d'autres étaient seuls. Quelques uns se posèrent derrière les élèves mais la plupart volèrent jusqu'à la lisière de la forêt et attaquèrent les premiers rangs ennemis. Mais il s'agissait d'archers et une multitude de flèches volèrent vers les êtres ailés. L'ennemi fut ralenti, mais sa progression ne se stoppa pas. Et en très peu de temps, ils furent près de la première ligne de défense. Idril serra les dents, fit tournoyer son glaive et s'élança avec tous les autres élèves pour repousser les attaquants. La bataille ne faisait que commencer ...

_________________

Aucune arme ne devrait être baissée devant un ennemi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/idril-calafas-t125
Ëbène Hél'Sinisther
Prêtresse de la Nuit Noire || Professeur de Nécromancie
avatar

Féminin Nombre de messages : 653
Race : Amazone Nordique & Descendante de la Nuit Noire.
Elément : Ténèbres du Givre
Date d'inscription : 04/08/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Sèvhelsàng
Statistique:
400/400  (400/400)
Evolution: Dragon et Dragonnier expert

MessageSujet: Re: Bataille de nuit [Libre]   Ven 15 Aoû - 16:08



Quelle ironie que d'arriver le soir même où l'Alliance voulut s'attaquer à l'école... Sèvhelsàng déposa sa bien-aimée dragonnière au sol lorsqu'ils furent arrivés non loin de Maelthra Magthere. Ëbène observa l'établissement un long moment, attendant la venue d'un autre dragon qui l'avait accompagnée dans son voyage. Le dragon de son père. Ils arrivèrent tous deux quelques minutes après le premier atterissage, et se posèrent non loin de la jeune nécromancienne. Son père, Fröst, avait toujours été là pour sa fille. Depuis sa naissance jusque là, et Ëbène avait le coeur lourd de devoir se séparer de lui pendant quelques temps. Le Gwendir était devenu bien trop dangereux pour eux, et ils avaient été contraints de fuir cette terre réduite aux funestes projets de la dictature.

Les aurevoirs furent éprouvants, mais le père et la fille se jurèrent de se revoir dès que le temps leur serait favorable. Ce n'était plus une simple relation paternelle entre eux, mais des liens aussi puissants qu'inexplicables. Fröst était reparti sur son dragon noir et laissa sa fille seule derrière son départ, le coeur alourdi de la quitter. Ëbène resta droite un moment, observant la haute silhouette du dragon disparaître dans le ciel - la saluant elle aussi - et souria d'ores et déjà en pensant à leurs prochaines retrouvailles, une unique larme s'échappant de son oeil gauche. Sèvhelsàng, curieux comme il était, avait commencé à survoler les environs dès son arrivée, analysant les lieux qui seraient très prochainement les siens. Ses yeux perçants lui permettaient de voir à bonne distance, et ainsi de dénicher les différents endroits alentours du château. Il ne devait pas être très loin de minuit.

Ëbène n'avait cessé de regarder le ciel depuis son arrivée, aveuglée par la lueur d'espoir qu'offrait les étoiles perchées dans la voûte céleste. Mais soudain Sèvhelsàng revint en hâte vers elle, se posant juste en face de sa dragonnière. « Qui y a t-il, Sèvhelsàng ? » avait t-elle demandé à son dragon, et ses yeux posèrent d'eux même la question à la créature. Et Ëbène vit dans les siens une forme de danger, et resta perplexe, tentant de comprendre l'inquiétude de son beau dragon. Enfin, Sèvhelsàng, impatient comme toujours, n'attendit pas que sa maîtresse ne comprenne, et se coucha au sol pour qu'elle ait le loisir de le monter. Une fois installée sur lui, ils s'envolèrent derechef, survolant l'école tandis qu'il emmenait sa dragonnière jusqu'à ce qu'il avait vu. Ils étaient maintenant au dessus de la forêt. Sèvhelsàng ne descendit pas trop bas, sentant le danger qui régnait dans les bois, mais suffisament pour qu'Ëbène puisse discerner ce qu'il s'y tramait. Des pas lourds, une marche de guerre, le mouvement de troupes... Oui, c'était bien cela, des troupes qui s'avançaient parmis les arbres, se dirigeants tout droit vers l'école des dragonniers. Sentant le mal qui se dégageait d'eux comme une odeur détestable dans l'air, Ëbène sut qu'il s'agissait de membres de l'Alliance. Ses yeux furent prit de colère, alors qu'elle remontait dans les cieux, guidée par la volonté de son fidèle dragon.

Il la conduisit à la lisière du bois - la frontière qui le séparait de l'école, et Ëbène pu voir un rassemblement d'élèves s'y tenir, armés tels des soldats mais envahis par l'inquiétude - ou par la peur, même si quelques uns parvenaient à garder plus ou moins leur sang froid. Une bataille allait donc se profiler cette nuit là, et la nécromancienne n'hésita pas une seconde, descendant à terre avec son dragon, à l'abri des regards. Elle s'arma de Baalmöng, l'épée qui ne la quittait jamais, et en prit une deuxième qu'elle nicha dans son dos. Elle rejoignit les lieux où s'étaient regroupés les élèves, dans l'ombre comme toujours, attendant les premières lignes ennemies en silence. Elle vit dans le ciel des personnes chevauchant des dragons, s'apprêtant à passer à l'attaque - ceux qui possédaient des créatures arrivées à maturité, c'est à dire principalement les professeurs et les chefs d'établissement. Sèvhelsàng allait l'aider, elle le savait, mais il n'avait pas besoin d'elle pour prendre des initiatives, habitué aux batailles qu'il avait entreprit aux côtés de sa maîtresse lorsqu'ils étaient encore au Gwendir. Aussi il s'envola, rejoignant ses congénères pour leur prêter main forte, abhorrant ces êtres ignobles dont le but était de mettre fin au règne de sa noble race. Ëbène, quant à elle, se préparait au combat, les mains fermement repliés sur le pommeau de ses deux épées. Elle retira sa cape, ne voulant être gênée dans ses combats, et rejoignit les autres dans la lutte qui ne saurait plus s'attarder, allant à l'avant pour soutenir les premiers élèves qui allaient devoir combattre. Les secondes passèrent, où un silence incroyable étendit son règne sur l'école... Rompu soudainement par les cris sauvages de l'Alliance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/eb
Caprice Aisling Eimhear
Fondatrice. Elément: Air
avatar

Féminin Nombre de messages : 229
Age : 27
Race : Enfant de Lune
Elément : Air
Vot\'avis sur le membre? : Élenïanne : Super cool et full gentille!
Ptite soeur =p [Zakii]
Capriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiicee <3 !!
[Lolo]
Date d'inscription : 30/07/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Alystryn
Statistique:
400/400  (400/400)
Evolution: Dragon et Dragonnier expert

MessageSujet: Re: Bataille de nuit [Libre]   Ven 15 Aoû - 19:38

Caprice se tenait prés des Alystryns, les rassurants aux premiers instants du mieux qu'elle pouvait. Le stress monta en elle mais elle faisait de son mieux pour ne rien montrer. Elle portait un pantalon noir, des bottines noires souples adaptées au combat, ainsi qu'une chemise bleue de nuit brodée qui dissimulait une côte de maille assez légère.. Caprice était parée pour la guerre. Elle portait a son cou une oeil de tigre, qui était une protection, un porte bonheur qu'elle appréciait particulièrement. Sa chevelure attaché en queue haute volait à la brise étouffante d'un soir de bataille..Alystryn faisait partie des dragons attaquant les premières lignes, et elle ne pouvait que s'inquièter pour lui. Caprice regarda ses élèves pendant une fraction de seconde. Elle sentie la peur la prendre à la gorge.. Allaient ils mourir? Allaient ils être gravement blessés? Les blessures étaient inévitable dans une guerre, et malheureusement, les morts aussi. Mais il fallait se battre, sinon tous allaient y passer. Elle esperait que tout le monde soit prêt et que le bilan ne soit pas trop lourd. Elle observa ce silence de mort, et pria la lune un instant puis ce fut le combat. Au loin, dans l'ombre dévorante de la forêt, elle voyait s'avancer les premières lignes. Une bonne partie des archers se faisaient massacrés par les dragons, ce qui était un avantage indéniable. Portant sa main à sa ceinture, tirant son épée de cristal, elle incanta afin de l'associer à la magie du vent et se tourna vers ses élèves

"Preparez vous, ils approchent.."

La Tension montait et les cris de l'Alliance se firent plus perçant encore. Caprice crut un moment que son coeur allait rompre. Ou était Alystryn? Elle se demande encore pourquoi on l'avait choisit pour guider les dragons chargés d'attaquer les premières lignes. Mais pour les premiers instants de la guerre, elle pourra bien commencer un peu sans lui. Mais elle ne cessait de s'inquiéter. Elle tourna son regard vers son les autres fondateurs, cherchant une sorte de réconfort. Il fallait y aller, il fallait sauver Maelthra et Veldri! Et ce n'est pas l'Alliance qui allait gagner!
Caprice usa de l'auto-persuasion pour se donner du courage et de la force. Certes, elle n'était pas très résistante, certes elle tombait souvent malade, mais elle avait une volonté de fer, et une grande force mentale! Elle était une dragonnière experte, et maniait très bien son élément. Certes, elle n'était pas infaillible, et reste fragile, mais elle doit être forte pour ce soir, tous les Alystryns compte sur elle. Il faut y aller a présent, car les lignes ennemis approchent à grands pas. Caprice sentait leur présences fétides et il faudrat se battre désormais.

Le Sang..Caprice s'imaginait déja sentir cette odeur putride.. Le Sang.. La guerre appelle le sang. Elle ne voulait pas, au plus profond d'elle même, sentir cette odeur qui appelait la mort. Mais en avait elle le choix? En avaient ils le choix? Pas vraiment non.


"
Que l'astre lunaire vous protège.."

Caprice avait dit ces mots en elfique, puis en commun à tout le monde. Il fallait combattre et une bonne protection lunaire ne serait pas de refus. Et pourquoi pas une protection magique. Dans un combat, la magie de protection est minime face à des démons, mais c'est déja mieux que rien.. Caprice commença a incanter silencieusement, implorant les esprits de la natures de les protéger pendant le combat. Certes sa n'empêchera pas les blessés, ou même malheureusement les morts, mais cela leur donnera plus de chance qui sait.. Caprice finissait son incantation, et ils furent tous pris par l'étau de la guerre..

_________________


image de jdmwu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/alystryn-f58/caprice-aisling-
Élenïanne Lïyunn

avatar

Féminin Nombre de messages : 201
Age : 24
Race : Mi-elfe, mi-naga de feu
Elément : Feu
Date d'inscription : 21/11/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Rubis
Statistique:
30/50  (30/50)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Bataille de nuit [Libre]   Mar 30 Sep - 18:20

Élenïanne se tenait parmis les Elwings. Elle fermait les yeux et se concentrait sur le combat à venir. Mais l'elfe commença à angoissé, se rappelant la mauvaise vision qu'elle avait eut au cours de divination. Des rivières de sang, des têtes plantées sur des pieux en plein champs de bataille et... Éle tenta d'effacer cette image de sa tête. Après tout, elle n'avait eut cette vision qu'une seule fois et aucun autre signe ne l'avait ramenée à ce jour-là, à ce moment précis. La jeune élève ne connaissait point la guerre, bien qu'elle ait déjà affronté des montres égaré et abandonné par l'alliance.

À ce souvenir, elle chercha des yeux les personnes qui avaient combattu avec elle : Dhornas, Idril, Mme Yo'tsaquïnn, Le phénix, l'animorphe... Elle vit certains d'entre eux. Puis, sont attention fut reporté sur la princesse amazone. Élenïanne remarqua la concentation de la princesse sur le combat très proche. Elle semblait se dire elle aussi que les futures victimes de cette guerre allaient manquer à tous, mais que mourir en combattant pour la liberté était noble.

Élenïanne eut alors un mauvais préssentiment, comme une lame s'enfonçant dans son ventre et lui déchirant les entrailles. Elle prit une grande respiration et se dit que tout allait bien se passer, du moin, comme ça pourrait se passer. La jeune fille leva les yeux vers le ciel et pria tout le panthéon de leurs venir en aide et de protéger les autres. Pourquoi pas elle? Car elle aimait mieux mourir en sachant les autres saufs et vivre le repos éternel plutôt que de quitter ce monde en se disant que tout est fini. L'elfe ne se disait pas qu'elle savait qu'elle allait mourir, mais elle aimait mieux imaginer le pire plutôt que de se déçevoir elle-même dans le pire des cas.

Les cris de l'Alliance percèrent alors le lourd silence qui commençait à peser depuis quelques minutes. Tirant l'épée du phénix de son fourreau Élenïanne se joignit à la première ligne de défence. L'odeur répugnante des morts-vivants et les cris effroyables de ces monstres firent remonter une fois de plus le souvenir de cette nuit où elle aurait perdu la vit si la professeur de botanique et métamorphose n'était pas intervenue.

Ça y est, les dragons sortirent de la voilière et allèrent s'attaquer aux premiers monstres qui arrivaient. Quelques dragons furent déjà blessé et poussaient des cris de douleurs chaque fois qu'une flèche atteignait un point sensible. La cadance de L'Alliance fut ralentit, mais tous avaient les sens en alerte, près à passer à l'action. Déjà le sang coulait et ce n'était que le début de la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/elwing-f59/elenianne-liyunn-e
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de nuit [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de nuit [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» Astre de nuit [Libre]
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» Benoit et Guillaume en boîte de nuit (LIBRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maelthra Magthere :: CORBEILLE & ARCHIVAGE :: Archivage. :: Archives :: Semaine 4-
Sauter vers: