Maelthra Magthere

L'école des Dragonniers.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La loi du potiontifrice [pv Vivi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Compte-a-supprimer
Éleveuse d'âmes


Féminin Nombre de messages : 1197
Age : 25
Race : ...
Elément : ...
Date d'inscription : 07/10/2007

|°_Dragon_°|
Nom:
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragonneau sachant voler et cracher du feu

MessageSujet: La loi du potiontifrice [pv Vivi]   Jeu 21 Aoû - 1:55

Mardi 15 Mars - 14h12


Himsaico adorait les mardi. Moins que les mercredi, samedi ou dimanche, mais elle les adorait tout de même. Parce qu'elle n'avait plus aucun cours après midi. Après son cours d'histoire, qu'elle trouva tout aussi barbant que d'habitude, elle se reposa quelques instants dans le parc puis alla manger un solide déjeuner. Au menu : pommes de terre, petits pois et boeuf. Mais bref, passons ce détail sans aucune importance. L'Alystryn avait ensuite traîné un peu dans le pensionnat à la recherche de quelque chose à faire. En ce moment, Himsaico se sentait un peu seule, elle ne savais pas trop à qui parler. Même s'il y avait des personnes qu'elle appréciait, ce n'était pas encore des amies à qui l'on confierait tout ses secrets. Après un échec total de sa "mission", elle ne trouva rien d'autre à faire que... ses devoirs. Quelle pitié... Heureusement, Adalric l'avait aidée à faire ceux de potion. Mais il y avait encore quelque chose à faire. Préparer une petite fiole d'anti-venin.

La jeune fille se dirigea donc en direction de la salle de cours de potions, au sous-sol. Leur professeur, Vivi Ornitura, qui n'y était pour rien dans son dégout à cette matière - même au contraire -, leur avait laissé libre accès pour aller chercher des ingrédients. Pas radin, le petit prof ! Il avait une grande confiance en ses élèves, apparament ! Tant mieux... Au moins comme ça ce n'était pas compliqué. L'Ombre arriva enfin devant la porte qu'elle cherchait. Simple, en bois... comme toutes les autres. Lorsqu'elle l'ouvrit, le grincement habituel retentit. Elle n'y faisait même plus attention, à présent. La pièce était plongée dans le noir. Aucune bougie allumée... Himsaico envoya une petite sphère éléctrique pour repérer un bougeoir qu'elle pourrait allumer. La boule scintilla, lui éclairant furtivement le mur qu'elle avait en face d'elle, avec toutes les étagères pleines de produits plus ou moins étranges. Elle repéra un bougeoir et s'y dirigea. Elle en était à mi-chemin lorsqu'elle entendit un craquement derrière elle. L'élève sursauta et se retourna. Bien sûr, elle n'y voyait toujours rien... sauf 2 points jaunes scintillants. Elle se retint de crier, pensant que cela risquerait d'alerter la "bestiole" a qui appartenait ces deux yeux. Peut-être que celle-ci ne l'avait pas repérée... ou qu'elle avait perdu sa trace après la balle luminescente.

La "bestiole" cligna des yeux. C'est ce moment qu'Himsaico choisit pour attaquer. Elle n'avait aucune arme sur elle, mais elle se battrait avec ses points. Ou alors, encore mieux. En se jettant sur l'intrus, elle tandis son bras vers la droite pour attraper quelque chose. N'importe quoi. Sa main renversa une fiole qui se brisa sur le sol, mais elle attrapa également un gros ouvrage relié. Himsaico poussa un rugissement et l'abattit sur la "chose", qui émit un petit bruit, comme s'il était surpris. Alors qu'Himsaico s'apprétait à matraquer une secondes fois son ennemi invisible, les bougeoirs s'allumèrent d'un coup, éclairant la pièce de leur chaude lueur vacillante. Et l'Ombre découvrit alors sur le sol un pauvre Vivi Ornitura déboussolé, le chapeau de travers. Himsaico lâcha son livre, ses mains se crispèrent et se portèrent à sa bouche, grande ouverte, avant de se jeter à nouveau sur le professeur pour l'aider à se relever.

- Monsieur Ornitura !! Je... Je suis désolée ! Je pensais que c'était un... un monstre !

Himsaico prit soudainement conscience de la stupidité de sa remarque. Bien sûr, un monstre allait se ballader dans Maelthra Magthere, ouvrir la porte de la salle de cours et se ballader entre les fioles de potion !

- Mais, pourquoi étiez-vous ainsi dans le noir ? Vous m'avez fait peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivi Ornitura
P'tit Mage Noir ||
Prof de potions et de magie curative
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Race : Mage noir
Elément : Brume
Vot\'avis sur le membre? : mon ptit gnome[Roxy]
Mon p'tit lutin de prof : bout d'chou.. à la crême ? [Sai ;D]
Date d'inscription : 24/11/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Saphìr, dite Elyon
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon, puissant, et confiant

MessageSujet: Re: La loi du potiontifrice [pv Vivi]   Jeu 21 Aoû - 13:41

La salle de potions été plongée dans l'ombre. Lentement, le petit professeur préparait un nouveau filtre. Il s'agissait cette fois d'une potion destinée à cicatriser plus vite des plaies et ce quelque soit la race, en somme, le subtil mélange des matières qu'il enseignait. D'après l'épais volume dans lequel il avait trouvé les ingrédients de la décoction, il fallait la laisser refroidir dans l'obscurité. Ce qui ne posait aucun problème au petit professeur. Ses yeux, décicidément bien étranges, lui permettaient de voir dans l'obscurité. Pas très loin et sans couleur, mais c'était assez pour observer sa préparation s'écouler doucement dans un autre alambic. Si comme tout être humanoïde il avait eu des lèvres, il aurait souri, satisfait de son travail. Décidé, il enseignerait cette potion à ses élèves un jour. Pour l'instant, il lui fallait voir si elle fonctionnait réellement, ce qui pourrait peut-être aider sa collègue, l'infirmière : Carthana Banest. Comme toujours lorsqu'il trouvait une recette qui lui était encore inconnue, il n'était pas sûr du résultat et observait attentivement le fruit de son travail.

Bientôt, les deux yeux jaunes qui luisaient dans l'obscurité s'aggrandirent un peu, comme étonnés d'entendre la porte grincer. Naturellement, le petit professeur ne vit pas la personne qui entrait et attribua tout d'abord ce bruit à un courant d'air... Au sous-sol? Non, une farce de sa dragonne alors... depuis quand était-elle asssez fine pour passer par une porte? Un coup d'oeil rapide à son animal de compagnie, un hermine qui dormait paisiblement sur une pile de livres, lui apprit qu'il ne s'agissait ni de sa dragonne, ni de son familier. Intrigué, il cligna des yeux comme pour dissiper l'obscurité. Voilà qu'une sphère lumineuse parcourait la pièce. Avec toute l'intelligence d'un poisson dans son bocal, apercevant un caillou inconnu, le petit professeur ouvrit des yeux ronds et fascinés. (o.o)

Mais avant qu'il n'ait le temps de se demander qui pouvait bien entrer dans sa salle et lancer une sphère lumineuses toute brillante, et par la même occasion rallumner les bougies d'un sort, il fut projeté à terre _non sans un glapissement apeuré_. Il prononca rapidement l'injonction pour rallumner les bougies et fier, combatif _du moins autant qu'il pouvait l'être_ et s'apprêtait à lancer une attaque magique sur son adversaire... quand il reconnut une de ses élèves.

Clignant des yeux sans vraiment comprendre, le gnome de Brume (super substitut, hein? xD) remit correctement son chapeau et laissa l'élève l'aider à se relever. Mais pourquoi diantre cette élève avait-elle voulu l'attaquer? C'est vrai après tout, il y avait bien d'autres professeurs à agresser et... et ce n'était pas là la question.

-Ah? Peut-être, enfin, je ne sais pas...

Encore sous le choc, tout du moins pas tout à fait remis de son émotion, il chercha vaguement à trouver une réponse plus censée à l'autre question de l'élève. Difficile lorsque vous veniez de vous faire agresser sous les yeux de votre animal de compagnie qui, doté de conscience et désormais tout à fait réveiller, retenait d'une étrange grimace ce qui semblait être un rire.

-Ben... Heu... mais je sais plus, moi!...

Raté. Ce n'est qu'en apercevant sa décoction à terre qu'il se releva prestement et inspecta les restes de la fiole, ainsi que la tache verdâtre sur le sol. S...sa potion! Fichue! Atteré, le petit professeur baissa les épaules. Il allait devoir trouver des nouvelles racines qu'il lui faudrait faire sécher pour reccomencer l'expérience. Reprenant peu à peu le fil de ses pensées, Vivi Ornitura, professeur de magie d'un mètre dix _et demi_ put enfin aligner quatre mots logiques. Enfin, après encore quelques bafouillements.

-Buh... ma potion! Eh mais... Himsai... Himsailo, pourquoi êtes-vous venue en début d'après-midi? Il y a cours de potions? Eh mais je n'ai rien préparé, moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte-a-supprimer
Éleveuse d'âmes


Féminin Nombre de messages : 1197
Age : 25
Race : ...
Elément : ...
Date d'inscription : 07/10/2007

|°_Dragon_°|
Nom:
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragonneau sachant voler et cracher du feu

MessageSujet: Re: La loi du potiontifrice [pv Vivi]   Lun 25 Aoû - 0:49

Le pauvre petit professeur bafouillait un peu : il avait du être surpris. En même tant, Himsaico le comprenait, ce n'était pas tous les jours qu'on se faisait agresser par l'un de ses élèves. La première réponse de Vivi Ornitura ne répondait à rien de ce qu'elle avait demandé, ce qui lui créa un petit sourire aux lèvres qu'elle s'empressa de dissimuler. Une fois que Vivi fut debout, elle recula d'un pas pour le laisser respirer. Le professeur de potions affirma ne plus savoir pourquoi il se trouvait dans la pièce et dans le noir, jusqu'à ce qu'il se retourne et se lamente en regardant une fiole cassée. S'il avait eu un visage, la jeune fille aurait parié qu'elle y aurait vu une larme couler, au ton qu'il employait et à la façon dont il baissait les épaules avec pitié. Oops. C'était Himsaico qui avait brisé la fiole en attrapant un livre... Le liquide verdâtre qui s'y trouvait était encore tout fumant, et des bouts de verre étaient éparpillés un peu partout. A cette vue, Himsaico se sentit plus coupable que jamais, et c'est à peine si elle entendit monsieur Ornitura écorcher son nom. Elle resta silencieuse quelques instants en contemplant les débris, puis elle se repassa la dernière phrase du Mage Noir en tête.

- C'est Himsaico, monsieur... Veuillez m'excuser pour votre potion, je vous en prie... Je n'ai pas fait attention.

Elle se gratta le haut du crâne d'un air gêné et tira sur ses manches, avant de se baisser pour ramasser les débris de verre, en priant pour que la potion ne soit pas du genre à vous faire des trous dans les mains. Elle prit précautionneusement les bouts avec ses doigts et les porta à la poubelle. Heureusement, le liquide n'était pas dangereux. Tout en s'activant à la tache, elle répondit à monsieur Ornitura d'une voix qui trahissait sa gêne.

- J'étais venue chercher des ingrédients dans la salle. Il me manquait du sang de taureau afin de réaliser la potion du livre. Je voulais m'améliorer ! Non, je vous rassure nous n'avons pas cours aujourd'hui, ne vous inquiétez pas...

En tant normal, l'Alystryn aurait bien été tentée de lui faire une petite blague du genre "si si bien sûr que nous avons cours !", sauf que ce n'était pas vraiment le moment. Himsaico se demanda si le professeur avait connaissance du fait qu'elle ait des lacunes en cette matière. Déjà qu'il ne se souvenait qu'à moitié de son prénom... Elle n'avait qu'une envie : quitter cette pièce et remonter pour aller se cacher sous un arbre, mais elle ne pouvait pas partir comme ça. Ces derniers temps, elle avait l'impression que tout tournait autour de cette matière ! Une fois qu'elle serait sortit, elle la lâcherait un peu, et tant pis pour ses notes.

- Voulez-vous que je vous aide à refaire votre potion, monsieur ? Je vous doit bien cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivi Ornitura
P'tit Mage Noir ||
Prof de potions et de magie curative
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Race : Mage noir
Elément : Brume
Vot\'avis sur le membre? : mon ptit gnome[Roxy]
Mon p'tit lutin de prof : bout d'chou.. à la crême ? [Sai ;D]
Date d'inscription : 24/11/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Saphìr, dite Elyon
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon, puissant, et confiant

MessageSujet: Re: La loi du potiontifrice [pv Vivi]   Dim 26 Oct - 22:28

Himsaico... Himsaico. Le professeur de potions tenta de se rapeller qui était cette élève. Oh bon sang, il aurait du un peu mieux observer le trombinoscope des élèves, cette fiche où il y avait un petit portrait de chaque élève, muni de quelques informations comme l'élément, la race et la maison. Himsaico, c'était un prénom qui ne lui disait rien. A moins que... à moins que... non, franchement il ne voyait pas! Il retournerait jeter un coup d'oeil sur la feuille, tiens. A défaut d'avoir le papier à portée de main, il se borna à regarda les éclats de verre sur le sol, et la fine fumée verdâtre qui s'en dégageait. Ca devait sentir très mauvais, ça. Au moins ce n'était pas dangereux. Une potion tout à fait banale, utile mais pas nocive pour un sou. Oh il y avait bien quelques ingrédients qui isolés ou mélangés à d'autres selons différentes préparations pouvaient devenir nocifs, mais là, c'était un liquide gentil comme tout. Enfin est-ce qu'une potion pouvait être gentille? Tiens, il allait chercher un moyen de leur poser la question. Est-ce qu'on pouvait parler à une potion? C'était drôle, ça, il ne s'était jamais posé la question avant maintenant. Pourtant, il en avait passé du temps à préparer des potions. La question aurait dû lui venir avant. Comme quoi, c'était amusant de voir comme il pouvait divaguer ou non... et tiens, là il divaguait totalement.

Son regard parcourut la pièce tandis que l'élève qui avait failli mettre fin à sa vie jettait tranquillement les morceaux de fiole dans la poubelle, paix à leur âme. Il lui avait semblé apercevoir tout à l'heure un éclat voltiger quelque part. Il passa plusieurs secondes à se demander où. Avant que l'horrible certitude ne se fasse. Non, impossible... Et pourtant, il semblait avoir suffisamment de malchance aujourd'hui. Tremblant, il se dirigea vers l'une des jardinières posée sur une étagère. Par il ne sait quel miracle, la potion revigorante qu'il avait administrée à ses pétunias leur permettait de survivre sans lumière naturelle. Il se dirigea d'un pas tremblant vers son bureau où trônait une jarre de fleurs.

-Non, Roger!

Le pétunia ainsi nommé avait été coupé par une éclat de verre. Il venait d'être amputé d'une feuille. De ses petits doigts boudinés, Vivi saisit l'éclat de verre coupable, le regarda avec toute la méchanceté dont il pouvait faire preuve (c'est à dire presque rien) et se résigna à le jeter dans la poubelle.
Puis il revient à ses moutons, enfin à l'élève présente.

-Hum, alors, oui, oui, oui. Ne vous en faites pas, on va refaire cette potion. Enfin, non parce que je n'aie plus les ingrédients. Il faudra que j'aille chercher des racines, que je j'en replantes d'autres et que je fasses sécher celles que j'aurais ceuillies. Deux ou trois jours normalement. Mais le temps est à l'humidité, ça pourrait être plus long. Enfin je ne sais pas, il faudrait que je fasses des calculs pour savoir ça. Parce que si je saisissait la racine trop sèche en croyant qu'elle ne l'est pas assez, elle se casserait. Et il faudrait que j'en fasses pousser d'autres. Mais d'abord que je les ceuilles. Seulement, selon la saison il n'y en aura plus. Alors il y a bien une potion de duplicata, mais ça ne marche normalement pas sur les êtres vivants. Je n'ai jamais essayé avec une plante coupée. Il faut vraiment que je tentes, un jour. Je ne sais pas s'il m'en reste une de toute façon. Enfin si, peut-être. De toute manière, j'ai les ingrédients pour la refaire. Ou alors il faudra que j'ailles chercher une orange au réfectoire, parce que ça sent vraiment mauvais sinon. Moi ça ne me déranges pas mais les odeurs remontent et il y a plein de salles au dessus. Et il faudra que je la coupe en quartier, maintenant que j'y penses. Est-ce que j'ai un couteau? Je crois que j'ai égaré le dernier. Il doit être dans un des placards du fond. D'habitude, je tiens toujours mes stocks à jour, mais là je ne sais plus. Mais ça compte pas vraiment comme un stock, ça. En revanche, les racines de tout à l'heure ça entre bien dans cette catégorie...

Il s'en suivit un léger blanc, comme d'habitude lorsque le petit professeur se lançait dans une de longues et désordonnées tirades. Il avait, bien évidemment, parlé à toute vitesse et sa petite voix fluette n'aidait déjà pas à suivre sa conversation. On imaginait aisément le résultat lorsqu'il s'emportait dans ses exclamations. Bien souvent, tout cela finissait lorsque sa dragonne le rapellait à l'ordre. Ou que son familier, l'hermine blanc, en faisait de même. D'ailleurs, où est-ce qu'il était, celui-là? Enfin, il règlerait ça plus tard.

-Oh, mais j'y penses, vous ne m'aviez pas dit, quelle potion vouliez vous faire avec du sang de taureau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi du potiontifrice [pv Vivi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi du potiontifrice [pv Vivi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIVI ? Viens, j'ai des curlys.
» Présentation de mwa xD [Validée par Vivi]
» Vivi le Victini
» Demande de design de vivi hdv9
» Ebauche d'un vivi hdv 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maelthra Magthere :: CORBEILLE & ARCHIVAGE :: Archivage. :: Archives :: Semaine 4-
Sauter vers: