Maelthra Magthere

L'école des Dragonniers.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juniper Iceglimmer
Mystérieuse paumée glacée
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 23
Race : Flamme-Nuit
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Trop jolie signature *_____* [Lolo]
Jujuuub' ! =D La reine du Jeu du Devin xD [Sai']
Date d'inscription : 02/09/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Celtora
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Dim 5 Oct - 9:44

Mercredi 16 Mars, 00:07

La lune exerçait son plein pouvoir quand des petits crissements de graviers raisonnèrent dans cette nuit noire d’hiver. Une mince silhouette, qui semblait entouré d’un léger halo bleu, avançait en boitillant vers un grand portail en fer forgé. Que faisait-elle là alors que ce n’était pas un temps à traîner dehors, de plus l’heure était celle des démons et dans ce lieu mal famée. La frêle silhouette, apparemment féminine, se retourna brusquement. Un renard détala au loin. Tapis dans une fourrée il pouvait entendre les marmonnement de la jeune fille qui se poser des questions a voix haute. Malgré que ce jour soit le septième qu’elle passait sur les routes, son teint était claire et rayonnant comme en plein été, elle était toute souriante et ne paraissait pas le moins affectée par la température ambiante.
Le halo bleuté se rapprochait du portail, et les questions qui raisonnaient dans la tête de la silhouette se multipliaient et se cognaient partout. A quoi ressemblait le lieu ? Allait-elle être accueillit ? Comment fonctionnait Maeltra Magthere ? Quand elle était restée à l’auberge de Ellweraï la nuit dernière personne n’avait daigné lui accorder une réponse et tout le monde l’avait toisé étrangement et même fuit.
Le portail. La jeune fille, qui soit dit en passant se nomme Juniper, s’arrêta devant le portail. Elle récita quelque chose dans une langue étrange puis du plat de la main poussa sans difficulté le deux lourds battants gelées du portail. Et Juniper resta planté un moment, sans bouge, elle en était incapable et elle ne pouvait pas non plus penser. Pour elle le temps c’était arrêté, tout simplement. La nuit était calme, froide comme elle les aimait, encore un peu et elle s’endormait mais un bruit la sortir de sa transe. Le renard était partit.
La jeune fille reprit sa marche en boitant dans ses grosses bottes. En avançant elle s’exposa à un rayon de Lune très pure, quiconque se tenait là aurait aperçut deux grandes ailes de libellules au contour bleuté. Juniper était aussi pourvu d’une cape épaisse et chaude avec le capuchon rabattu sur son visage pâle. Après avoir traversé une partit du parc à l’aveuglette la jeune fille arriva enfin devant une grande porte en bois taillé, l’entrée.
Juniper sourit. Enfin. Elle allait certainement avoir les réponses à toute ses questions et l’expérience qui l’attendait dans ce château était importante, elle le sentait au fond d’elle comme une évidence. La nouvelle arrivante ferma les yeux et ouvrit avec difficulté la porte, sans attendre elle pénétra dans la salle. C’était le hall.
Le hall était spacieux, un peu trop vide ce qui lui enlever le côté chaleureux qui aurai pu donner avec ses belles tentures. Chacune d’elle était représenter par un dragon, il y en avait quatre différent : un vert, un gris-blanc, un rouge et un bleu. Chaque tentures étaient disposé à chaque coin de la salle déserte. N’oublions pas qu’un dragon est évidemment représenter sur le tissus approprié qui lui permet de s’harmonisé en couleur. Ainsi observé la nouvelle arrivante se tassé un peu sur elle. Il n’y avait personne hormis elle et les dragons, dragons qui avait d’ailleurs l’air féroce. Il n’y avait donc pas de service d’accueil, la jeune fille soupira désolée d’avoir a chercher de l’aide à une heure pareil. Elle s’apprêtait donc a appeler quand finalement elle se résigna. Marchant sur la pointe des pieds, Juniper se dirigea vers les lourds escaliers de marbre, ôta sa cape, s’assit et posa sa tête sur les barreaux froids de la rampe, résigné à attendre le matin. Car premièrement elle n’était censée arriver que l’année suivante, ce serait donc une certaine surprise pour le directeur et puis elle-même commencais à être fatiguée.
Sans autre forme de procés, Juniper s’endormis.


Dernière édition par Juniper Iceglimmer le Mer 8 Oct - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Mer 8 Oct - 18:21

Mercredi 16 Mars, 0:58


Le froid et la fatigue.
Coopération parfaite des deux, au grand damne de tous voyageurs. Ils s’insinuaient lentement mais sûrement. Moindre parcelle de peau ou d’esprit épargnée était tôt au tard assiégée. Et quand l’un avait pris le pouvoir, l’autre venait généralement à sa suite. Le duo qui peut tuer.
Täysikuu était pour le moment en guerre. La nuit était fraîche et ses vêtements légers. La fatigue rendait l’utilisation de ses pouvoirs difficile. Esprit à moitié endormi, il n’arrivait pas à réchauffer l’atmosphère autour de lui, et le froid entraînait irrévocablement la fatigue. Cercle vicieux.
Il aurait dû s’arrêter, mais résistait à l’envie de fermer les yeux. Maeltra Magthere était tout près, il le savait. Pas question de franchir les portes le lendemain, il avait déjà suffisamment attendu. Son rêve était maintenant à portée de main.
Les yeux du garçon se fermèrent lentement, il les rouvrit dans un sursaut. Ses jambes continuaient mécaniquement leur marche. Jambe droite, jambe gauche, toujours la même chose depuis ce matin. La colline était pentue, si bien qu’on ne voyait pas bien où elle menait, la vue ne portant que sur les quelques mètres de terre devant lui. Arrivé à la fin de son escalade, il s’arrêta pour reprendre sa respiration, mais n’en eut pas l’occasion, souffle coupé et yeux écarquillés.
Il avait une vue imprenable sur tous les environs. Les bruissements des feuilles d’une forêt lui parvenaient, la surface du lac scintillait sous les rayons de la lune. En regardant bien, il pouvait apercevoir des lumières briller au loin, créées par des créatures ne trouvant pas encore le sommeil. Et surtout, un immense château se dressait fièrement, ses tours découpant le ciel d’encre. Maeltra Magthere.

Un hurlement de joie déchira la nuit. Soudain plein d’énergie, il dévala la pente à toute vitesse, finissant sa course sur les fesses. Tapage qui réveillait les endormis, effrayait les petites bêtes, il s’en fichait. Encore quelques mètres, et il y était. Enfin.
Täysikuu continua sa course, toujours plus vite, comme si rien ne pouvait le fatiguer. Il devait lever la tête pour apercevoir les tours de l’école, maintenant. Il crut même voir un dragon fendre le ciel, mais peut-être avait-il rêvé. Le portail était ouvert. Il s’engouffra dans l’allée, trébuchant un peu sur le gravier. La porte. Il s’arrêta net. Seuls les bruits de sa respiration saccadée et du battement assourdissant de son cœur brisaient le silence ambiant. Un silence lourd, un silence d’hiver, celui qui étouffe les sons. Reprenant un peu son souffle, il attendit un peu avant d’ouvrir la lourde porte, excité comme une puce, mais sachant que s’il était sujet à une nouvelle crise de hurlements, il se ferait sûrement virer par des élèves et professeurs peu contents de se faire réveiller en pleine nuit.
Allez, on entre.

Il ne voyait pas grand-chose, à vrai dire. Les rayons de la lune filtraient par les vitres pour s’étaler dans l’immense hall, mais pas assez que pour avoir une vision claire. Il voyait cependant assez que pour avancer sans se cogner contre les murs et imaginer le semblant de décoration. Bon, où aller, maintenant ? Parce que débarquer en pleine nuit, c’est bien, sauf qu’on a personne pour nous accueillir. Il faudrait se débrouiller tout seul, comme il l’avait si bien appris au cours des dernières semaines.
Kuu fit quelques pas en avant. Le tam-tam de son cœur se diluait lentement, le laissant entendre le résonnement de ses pas sur la pierre et un autre bruit plus diffus, pas encore identifié. Ses joues étaient rouges de joie et de sa course, ce qu’il essaya de résoudre par une vague de froid grâce à ses pouvoirs. Il arriva aux escaliers, les grimpant lentement en faisant traîner sa main le long de la rampe. Ce qu’il ne savait pas, c’est que quelqu’un dormait sur les marches. Comment aurait-il pu le savoir, d’ailleurs ? On a pas idée d’avoir intention si saugrenue, tout de même. Qui pouvait préférer du marbre froid à un bon lit confortable ? La jeune fille qui dormait sur les marches, apparemment. Cette jeune fille qu’il n’avait pas vue et qu’il heurta.
Heureusement qu’il ne marchait pas trop vite, sinon, ça aurait sûrement fini dans un bain de sang, du moins, c’est ce qu’il pensa en perdant l’équilibre. Le Morian se raccrocha à la rampe pour ne pas écraser la pauvre endormie sous sa chute. Les jointures de ses doigts étaient blanches sous l’effort. Kuu cambra le dos, ce qui lui permit de se redresser, mais apparemment pas de retrouver l’équilibre, vu qu’il tomba. À nouveau, mais en arrière, cette fois.
Moins facile de se rattraper à quelque chose.

Bruit d’enfer. Si Miss ne dormait pas, sûr qu’elle était réveillée, maintenant. Le vacarme de son sac qui ricochait sur les marches, le bruit de son hurlement de peur d’abord, de douleur ensuite. Le garçon finit sa course en bas des marches, relativement épargné par les rebords pointus des marches. Au moins ne passerait-il pas son premier jour – sa première nuit – ici à l’infirmerie. Toujours voir le côté positif des choses.
Quelques minutes passèrent, tandis que des étoiles tanguaient sous ses yeux. Kuu finit finalement par se relever, passant ses doigts sur ses bras endoloris. Un léger filet de sang coulait de sa bouche, résultat d’une langue mordue dans sa chute. Il passa sa main dans ses cheveux couleur ciel pour finalement fixer l’endroit hypothétique où se trouvait la demoiselle.

- T’aurais pas pu faire attention, non ?

Voix froide, énervée. Genre, c’est ta faute, excuse-toi, à genoux s’il te plaît. Un silence encore plus lourd plana dans l’air, on entendait plus que le « ploc-ploc » régulier des gouttes de sang s’écrasant sur le sol. Se rendant compte qu’il accusait cette pauvre fille pour rien, il sentit le rouge lui monter aux joues, de honte, cette fois. Sa voix se fit soudain beaucoup plus douce, presque timide.

- Heu, ça va, au fait ?

Il ne lui était pas tombé dessus, ayant préféré la voie des escaliers, mais c’était pour dire quelque chose de plus sympa que sa phrase précédente.
Une grande originalité, la question, je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Juniper Iceglimmer
Mystérieuse paumée glacée
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 23
Race : Flamme-Nuit
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Trop jolie signature *_____* [Lolo]
Jujuuub' ! =D La reine du Jeu du Devin xD [Sai']
Date d'inscription : 02/09/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Celtora
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Mer 8 Oct - 20:00

Juniper, le cul gelée, rêve. Etant donné les circonstances elle songeait à l’école, aux dragons, aux élèves, aux professeurs… Quelles têtes avait-ils ? Il devait sûrement y avoir de toutes races confondues, mais étaient-ils monstrueux ? Gentils ? Méchants ? Allait-elle passé pour une idiote ? Son rêve devint peu à peu cauchemar. On riait d’elle, on la montrait du doigt, on la poussait, toute ces faces hilares la mirent hors d’elle, terrorisée, elle prit la fuite. Dans sa folle course, qui avait lieu dans une étrange forêt, la jeune fille se prit un arbre de plein fouet.

En réalité, elle n’avait vu aucune horribles faces qui se tordaient de rire, pas plus qu’elle ne s’était pris un arbre. Juniper venait juste de se prendre en pleine face des réponses, réponses qui se trouvé dans la tête d’un garçon aux cheveux bleus.
Un peu étourdie l’endormie se releva d’un bond, aillant juste le temps de voir, dans la lueur de la lune, la personne à qui elle avait fait obstacle, s’affaler par terre. Juniper le suivit des yeux jusqu’à ce qu’il fut complètement dans le noir, impossible à apercevoir. Un bruit de fracas raisonna dans l’immense pièce vide, puis premier crie, et enfin un second crie.

Debout dans l’ombre la demoiselle ne bougeait pas. Tout ce qui se passait, lui semblait hors du temps, elle était encore dans la phase réveille, après le cauchemar. Les yeux dans le vide l’esprit brumeux des paroles agressives parvint jusqu’à elle. Comme si elles avaient fait office de formules magiques elles ramenèrent Juniper à la réalité. Comment osait-il s’adressait à elle comme ça ? Dès qu’elle aurait vu plus clairement sa tête, il serait immédiatement noté dans une liste qui s’intitulée : « mauvaises personnes pour mauvais tours ». Coléreuse, les oreilles bourdonnante, elle descendit sa bruit quelque marche.
Quand une voix plus douce, plus faible et semblant presque ne pas apartenir à la même personne s’éleva. Encore une fois ces paroles semblaient magiques, Juniper se calma directement arrêtant sa marche démoniaque, elle se figea de nouveau, cherchant quoi lui répondre. Lui hurler qu’elle était fragile ou bien lui dire que tout allait bien ? La première possibilité allait sûrement gênée le garçon mais elle faisait apparaître une de ses faiblesses. La deuxième était plus véridique de plus il avait l’air plus mal en point qu’elle… Mais si elle utilisait la deuxième formule elle se montrait un peu gentille… La jeune fille embêter par la question décida que de ne pas y répondre était tout autant avantageux, elle négligea donc la réponse mais descendit silencieusement les dernières marches. Plissant les yeux elle le trouva et se plaça face à lui, enfin, face à la silhouette noir. Elle lui tendit la main, en attendant qu’il réponde à son geste elle lui posa à son tour une question.

- Tu es nouveau ?

Quoi de mieux pour engager la discutions, pensa-t-elle. De plus elle pouvait ainsi garder ses distances en ne lui demandant pas si lui allait bien. D’ailleurs et si il était mauvais, si il lui tendait un piège ? L’idée était saugrenue mais après tout pourquoi pas ? Juniper retira vivement sa main. Et fixa méchamment l’ombre. Elle souffla, toucha ses ailes invisibles. Reporta son regard sur l’inconnu. Et lui retendit la main. Cette fois c’est sur, il allait la prendre pour une débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Mer 8 Oct - 22:00

Silence de mort.
Le bruit diffus des pas de la demoiselle sur les marches avait cessé. Elle ne semblait même pas respirer. Pas de réponse à sa question, mais il pouvait comprendre qu'elle ait envie de se venger d'une quelconque manière face à la première phrase qu'il lui avait adressée. Si la première personne qu'il rencontrait ici se mettait à le détester, ce n'était pas trop encourageant pour la suite. Finalement, le bruit de ses pas repris, et Kuu resta sans bouger, attendant qu'elle arrive à sa hauteur.
Il ne voyait pas grand-chose à cause de l'obscurité. Sa silhouette, tout au plus. Elle était plus petite que lui - une tête au moins - et semblait frêle, fragile. Heureusement qu'il ne lui était pas tombé dessus, elle avait l'air de pouvoir se briser au moindre choc. Sa peau laiteuse se reflétait doucement sous la lune, très pâle, peut-être même plus que la sienne. Cependant, il ne pouvait distinguer son visage, savoir si elle fronçait les sourcils de colère ou abordait un sourire de pardon.
Bruit de vêtements froissés et d'air qu'on déplace : elle tendait sa main sous son nez.

- Tu es nouveau ?

Bon, apparemment, elle n'était pas trop fâchée. Ou du moins ne le montrait pas. Täysikuu s'apprêtait à serrer sa main et se présenter, qu'elle la retira vivement avant qu'il n'ait eu le temps de lever le bras. Heu ? Le Morian haussa un sourcil interrogatif, mine boudeuse mais invisible, cachée par l'obscurité environnante. Bizarre .. Elle venait vers lui, et soudain, se rétractait, montrant même la pire des impolitesses. Cependant, elle finit par lui tendre à nouveau la main. Kuu n'essaya pas de comprendre et fit comme si rien ne s'était passé.

- Oui, j'imagine que toi aussi.

A moins que tu aimes dormir sur des marches d'escalier, dans un hall gelé, pile dans le passage. Enfin, chacun ses goûts, je ne te juge pas, non-non.

- Je m'appelle Täysikuu Ottelu Moa.

Sa voix devint murmure sur son nom de famille, ne faisant sortir qu'une sorte de grognement. Il buttait toujours sur ça lorsqu'il se présentait de façon aussi cérémonieuse. Le fait même d'avoir un nom en deux parties le gênait parfois, trouvant ça trop .. Comment définir .. Gosse de riches marchands dirigeant maintenant le peuple des Morians ? Il n'aimait pas se faire cataloguer. Cependant, peut-être - même sûrement - venait-elle de contrées trop lointaines que pour connaître son peuple.
Täysikuu lui serra ensuite la main, la gratifiant du « enchanté » habituel. Un petit frisson parcouru son échine lorsqu'il lui toucha la peau : elle lui avait semblé terriblement froide. Peut-être se faisait-il des idées, après tout, vu la vague de chaleur qu'il maintenait autour de lui grâce à ses pouvoirs, toute chose extérieure pouvait sembler gelée.
Kuu retira sa main pour la passer à nouveau dans ses cheveux. Il passa ensuite ses doigts sur son menton où le sang coulait toujours. Il ne s'était pas raté. Cependant, malgré le sang, la blessure était mineure. Il frotta son menton et ses lèvres une seconde fois, avec le dos de sa main cette fois, pour essayer de retirer le sang. Résultat peu grandiose : il ne faisait que l'étaler.
Ses yeux fouillèrent le hall à la recherche de son sac qui avait dégringolé en même temps que lui. Il l'aperçut peu de temps après dans un rayon de lune découpé par une fenêtre rectangulaire. Il s'y avança pour le ramasser avec le pas agile et tranquille qui le caractérisait. Ouvrant la poche principale, il s'assura que son œuf de dragon n'avait rien, mais celui-ci était intact. Aussi résistant que du diamant, ce truc là. Il mit ensuite négligemment son sac en bandoulière sur son épaule droite.
Il passa sa langue sur sa lèvre supérieure inconsciemment avant de reprendre parole.

- Puisque tu .. Heu .. Dormais là, j'en conclus que tu ne sais pas ou se trouvent les dortoirs.

Non, sans blague ?

- Mais je n'aime pas trop dormir sur le marbre. Tu préfères te rendormir, ou on cherche ensemble ?

Il était résigné à chercher toute la nuit, mais pas à dormir à même le sol. Même dans son voyage jusqu'ici, il s'était débrouillé pour trouver un lit. Ou à la limite, il s'endormait sur de la mousse, plus confortable qu'elle en a l'air. Mais de la pierre, non merci. Et puis, il était trop impatient à l'idée de bientôt prendre des cours ici qu'il ne pourrait jamais fermer l'œil. Autant s'occuper.
Attendant une réponse, il glissa son sac devant lui pour saisir un bout de bois qui dépassait de la toile. Il s'agissait en réalité d'une torche, rudimentaire mais efficace, qu'il avait déjà employée pour faire fuir des animaux lorsqu'il traversait des forêts. Il fixa un instant le bout enroulé de tissu et imbibé de pétrole, se concentrant pour faire monter la température à l'extrême. Finalement, le tissu prit feu et il lâcha un soupir de contentement. Au moins, s'ils menaient une exploration, il ne se casserait plus la figure sur des élèves endormis à même le sol.
Un adorable sourire en coin vint se dessiner sur son visage tandis qu'il agitait la torche devant lui, tout fier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Juniper Iceglimmer
Mystérieuse paumée glacée
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 23
Race : Flamme-Nuit
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Trop jolie signature *_____* [Lolo]
Jujuuub' ! =D La reine du Jeu du Devin xD [Sai']
Date d'inscription : 02/09/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Celtora
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Jeu 9 Oct - 20:50

L’inconnue se hissa avec l’aide de la main qui lui était tendu, il arriva à son niveau puis, se grandit de plus en plus jusqu’à dépasser Juniper d’un peu plus d’une tête. La jeune Flamme-nuit, un peu vexée et impressionnée par sa taille recula d’un pas, juste avant de l’entendre répondre à sa précédente question. Puis sans qu’elle ne lui ai rien demandé, il ajouta son nom, dans la foulée, il lui serra même la main. Juniper fronça les sourcils, mais se laissa faire, la main molle. Serrer la main, dans sa contrée, était une cérémonie réservée au Roi, aux nobles, aux riches, entre simples habitants il n’y avait rien de ce genre, une pose des lèvres sur le front suffisait amplement, quand ce n’était pas une claque dans le dos. Cependant, vu sa taille et ses cheveux il n’était pas de la même race, très tolérante, la nouvelle ne broncha pas et n’osa même pas pensé qu’il pouvait être un fils de riche qui se permettait de serré la main. De quel race était le garçon ? Juniper pinça la bouche, et rangea la question dans un coin de sa tête, bien au chaud, ou plutôt, au frais. Finalement il s’éloigna, la jeune fille le suivit du regard écoutant ses pas qu’elle trouvait plutôt bruyant.
La chute du fameux Täysikuu Ottelu Moa, avait l’air de l’avoir hébété, sa phrases n’était vraiment pas très réfléchit. Juniper sourit bêtement à l’ombre qui se trouvait plus loin devant elle.


- Euh… Non évidemment.

Sa phrase se termina dans un gloussement, qui sembla s’éterniser, à cause de l’échos que produisait la grande salle. Elle allait pouvoir dormir dans un vrai lit, même si elle avait, étrangement, bien aimée dormir le cul gelée… Un peu plus loin la voix du nouveau se s’éleva une nouvelle fois, laissant entendre un bruit de… farfouille. Il en sortit un drôle de bâton qui s’enflamma, une torche. Cet objet évoqué chaleur, et, chaleur fit esquisser un léger mouvement de recul à Juni’ qui se durcit. Malgré ça, elle se rapprocha du garçon aux drôles de cheveux pour le voir de plus près, mais avant elle prit la peine de lui répondre.

- Ah, ça oui, je n’avais juste pas envie de chercher toute seule. Mais, le marbre froid n’est pas si désagréable.

Elle lui montra son sourire à la lumière de la torche, pendant que ses yeux l’examinait en détaille de manière à se forger une idée sur lui. Juniper trouvait le jeune homme très attirant, un visage fin, un visage d’artiste même, un corps ni frêle ni proéminent, un beau sourire de charmeur. Bizarrement, les deux nouveaux avait a peu près la même teinte de peau, malgré leur différente race. Enfin il devait avoir la vingtaine mais cette affirmation pouvait se révéler complètement fausse à cause, justement de leur différence. Presque inconsciemment, son sourire grandit légèrement. Enfin, elle s’éloigna un peu de lui, incommoder par la chaleur de la torche et se dirigea vers les escaliers qui un peu plus tôt lui avait fait office de lit. L’idée d’être en compagnie de quelqu’un dont la jovialité se lisait clairement dans les yeux, enthousiasmait la jeune fille.

- Aller, on les cherche ces dortoirs !

Elle grimpa quelque marche. S’appuya sur la rampe, indécise. En effet Juniper se demandait si c’était une bonne idée de demander à quelqu’un sa race, si ce n’était pas trop personnel ou si elle n’allait pas passé pour une ignorante. Finalement elle se lâcha.

- Euh… Au fait, tu es de quelle… race ?

Elle fixa son… compagnon de recherche un moment puis porta son regard vers la fenêtre la plus proche. Quelle heure était-il ? Dans combien de temps le soleil se lèverait-il ? Pouvaient-ils vraiment passé la nuit dans un dortoir alors qu’ils n’étaient pas encore tout à fait élève ..? La petite flamme-nuit caressa ses ailes invisibles, intrigué. Après tout ce serait drôle de voir la tête des autres élèves.


[Il m'a prit deux heures sans exagération... Mais le récultat est bien =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Sam 18 Oct - 2:01

Depuis début, il trouvait que la demoiselle avait un comportement bizarre. Était bizarre, même ? Non, il ne pouvait la cataloguer dans cette catégorie juste parce que sa race ne lui disait rien. Chacun avait ses propres habitudes ancrées en lui. Ce qui lui semblait normal était peut-être extrêmement étrange pour elle, et inversement. Pourtant même si, ayant rencontré nombre de voyageurs, son esprit était assez ouvert, il y avait ces quelques petits trucs qui l'intriguaient.
Il ne s'agissait pas là de son physique. Finalement, elle avait quelque chose qui se rapprochait du sien. Bien qu'elle soit plus petite, plus fragile, sa peau pâle était familière ainsi que ses cheveux si particuliers. Cependant, elle n'avait pas ce petit teint bleuté, cette peau parsemée d'arabesques mystérieuses. On ne pouvait la confondre avec un Morian. Kuu comprit alors toute la différence qui les séparait : alors que sa peau de porcelaine à lui s'apparentait à de l'eau combinée au soleil, une certaine limpidité aquatique, sa vue à elle donnait des frissons dans le dos. Des frissons glacés.
Mais bon, il avait déjà rencontré des créatures bien plus étonnantes. Et parfois tellement sublimes .. Le souvenir fugace d'ailes brisées dans une grâce indescriptible lui traversa alors l'esprit, réminiscence qu'il chassa en fermant les yeux. Unelma .. Quittée bien trop tôt à son goût. Non, stop, l'heure n'était pas à la nostalgie.
Pour en revenir à l'inconnue, ce qu'il trouvait étrange n'était qu'un rassemblement de détails. Une main qu'on retire en vitesse, et si lâche quand on la sert, un recul imperceptible à la vue du feu. Tendue et distante. Et peut-être le fait d'aimer dormir avec les fesses gelées, aussi ? Mais ça provoquait plus un sourire qu'une autre chose de sa part. En réalité, il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui le faisait tiquer. Tant pis. Ses yeux se posèrent sur son sourire tandis qu'elle scrutait son visage. Bah, après tout, on s'en fichait, qu'elle soit bizarre, non ?

- Aller, on les cherche ces dortoirs !

La demoiselle - dont il se rendit compte qu'il ne connaissait même pas le nom - se tenait maintenant sur les escaliers, prête à l'exploration.
Täysikuu la suivit avec un sourire qui signifiait clairement « en route ! ». Il était bien contant qu'elle ait accepté de fouiller les lieux avec lui. C'était toujours plus drôle à deux. Seul, ça prenait vite des allures de visite de manoir hanté, à trembler au moindre craquement de vieille bâtisse et souffle spectral du vent entre les murs. Bref, à passer une terrible nuit blanche à avoir le cœur qui bat à cent à l'heure.
Le jeune Morian la suivit donc, d'un pas léger, grimpant tranquillement les escaliers alors qu'il avait un souvenir cuisant d'une certaine chute qui n'aurait normalement pas manqué de le rendre plus craintif ou de lui faire lancer un regard noir aux marches, comme si elles y pouvaient quelque chose. Non mais vraiment.
Kuu s'arrêta un peu plus bas que la demoiselle, mais vu la différence de taille, il se trouvait presque à la même hauteur. Il se demandait pourquoi elle s'était arrêtée, s'interrogeant sur son visage indécis.

- Euh… Au fait, tu es de quelle… race ?

Quoi, elle hésitait à lui demander ça ? Il ne voyait pas le problème. Après tout, lui non plus ne connaissait pas sa race. Mister répondit donc d'un ton aimable.

- Morian. Notre peuple est très porté sur le marchandage .. Si tu as déjà vu des coquillages de valeur ou des poissons exotiques et souvent rares, sans doute cela vient-il de nous.

Phrase ponctuée d'un air faussement modeste. Il était très fier des incroyables joailleries qui étaient vendues à des centaines, des milliers - si pas plus - de kilomètres à la ronde. Même si la terrible cupidité des siens le rendait parfois un peu honteux.

- Et toi ?

Après tout, si elle avait posé la question, sans doute n'était-ce pas impoli de sa part de faire de même. Malheureusement, s'il n'avait pas réussi à reconnaître sa race, un nom ne l'aiderait sûrement pas.
Une autre interrogation en tête, Kuu rebondit sur la question.

- Et puis, tu ne m'as pas dit ton nom ..

Il n'allait quand même pas l'appeler « truc » ou « machin » juste par courtoisie de ne pas lui faire remarquer qu'elle avait commis l'impolitesse de ne pas se présenter, alors qu'il lui avait dit comment il s'appelait. Cependant, il ne trouvait pas ça particulièrement grossier de sa part, étant peu porté sur les règles de bonne conduite.
En attendant les réponses, Kuu gravit le reste des marches pour arriver en haut de l'escalier. Bien que le rayonnement de sa torche n'était pas très grand, la lumière avait assez de portance pour qu'il voie les chemins qui s'offraient à eux. Chemins tous à destination inconnue.
En prolongement des marches se trouvait une sorte de deuxième hall, plus petit que le premier mais pas moins grandiose. Quatre directions étaient alors possibles : l'une, dans un couloir vers la gauche, une autre à droite, une qui menait à l'étage supérieur par les escaliers en face, et enfin, la dernière, tout droit, qui passait à côté des escaliers, dans un large couloir sombre.
Bon ? On tire à la courte paille ?


(Déjà, re-pardon pour le retard éè. Puis pour certaines phrases longues et bizarrement écrites, mais je ne vois pas comment les exprimer autrement ^^'. Sans doute une trop grande dose de ndls aux phrases pleines de conjonctions =P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Juniper Iceglimmer
Mystérieuse paumée glacée
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 23
Race : Flamme-Nuit
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Trop jolie signature *_____* [Lolo]
Jujuuub' ! =D La reine du Jeu du Devin xD [Sai']
Date d'inscription : 02/09/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Celtora
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Dim 19 Oct - 19:34

Le visage de Täysikuu, dont les pieds étaient quelques marches plus bas, atteignait presque celui de la petite Juniper. Juniper, elle, se sentait un peu trop inférieur à son goût et grimpa alors de quelques marche de plus. Trop condescante, elle avait besoin de le regardait de haut et se sentir, au dessus. Au dessus de lui, elle se sentait un peu plus à l’aise, plus dominante, après tout, si c’était un monstre ou quoi que ce soit d’étrange qui pouvait lui sauté dessus, il aurait à faire un bon magistral. Sur son pied d’estale, elle souriait fièrement

- Morian. Notre peuple est très porté sur le marchandage .. Si tu as déjà vu des coquillages de valeur ou des poissons exotiques et souvent rares, sans doute cela vient-il de nous.

Un Morian ? Non, jamais entendu parler, ils devaient vraiment habitait loin, mais c’est aussi vrai que chez les flammes-nuit on ne parle pas beaucoup des races étrangères, même si elle sont toute consigné dans un livre de la bibliothèque. Mais d’après la façon dont il en parlait ce peuple devrait être vraiment important, assez pour qu’il en soit fier.

- Et toi ?

La jeune fille sourit de toutes ses dents blanches imaculées, elle aussi elle était fier d’avoir la peau pale et de porter des ailes.

- Moi, je suis une flamme-nuit. Mais comme tu me vois, ce n’est pas ma véritable apparence.

La petite avait très envie de continuait sa phrase mais elle préféra laisser planer le suspense pour titiller la curiosité de Täysikuu le fier Morian géant.

- Et puis, tu ne m'as pas dit ton nom ...

La façon dont il lui demanda son nom ne plut guère à Juniper qui se sentit vite agressé. A ses yeux, sa tournure de phrase ressemblait beaucoup trop à un reproche. Mais elle y répondit quand même, car c’était le milieu de la nuit et, lui, comme elle, était fatigué. Pour une fois elle fit preuve d’indulgence.

- Juniper Iceglimmer. Mon nom est bien plus simple que le tien comme tu peux le voir.

Sur ce, elle lui accorda un très jolie sourire de travers et grimpa encore un peu, de plus en plus proche de la grande porte. Avant de la franchir, elle attendit le garçon, car au fond, elle avait un peu peur de s’aventurer dans cette bouche béante et noire. Essayant de faire passer ça pour un moment où elle se perdait dans ses pensées Juni’ s’arrêta, le regard faussement dans le vide. Malheureusement pour elle, elle n’était pas aussi douée en théâtre qu’elle l’était pour les mauvaises blagues. Quand il fut a son niveau elle arrêta son petit jeu, s’approcha un peu de lui malgré la flamme de la torche, et s’apprêta en entrée dans ce petit néant. Enfin, elle vit quatres chemins différents. D’instinct elle pointa celui tout droit du doigt, voyant que Täysikuu ne bougeait pas.

- On prend lui !

Elle qui espéré ce reposer, il lui semblait qu’il y avait encore un sacré chemin avant de trouver un lit accueillant. Et puis, si ils rencontraient un professeur, qu’est-ce qu’il penserait de deux nouveaux traînant dans les couloirs en plein milieu de la nuit..?

[HJ : Tu continues ailleurs ? Ou tu veux si c’est le cas.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   Jeu 23 Oct - 0:03

(Je préfère continuer ici. Ils vont peut-être aller dans pleins d'endroits différents, et l'intérêt de faire deux post par sujet est limité)


Une flamme-nuit ? Qu'était-ce donc, ça ? Mais comme tu me vois, ce n'est pas ma véritable apparence .. ? Vive l'incompréhension. Kuu resta sur ses paroles, essayant d'en comprendre le sens. Quoi, elle avait une autre .. apparence ? Genre, elle se transformait en quelque chose à un certain moment ? Ou plutôt redevenait elle-même .. Le Morian n'avait jamais entendu le nom de cette race. Il croyait avoir un minimum de culture, apparemment non.
Flamme-nuit .. Elle se transformait en flamme la nuit ? Heu, non, on était la nuit, impossible. Et puis elle n'avait rien d'une flamme, elle dégageait même une impression d'hiver et semblait importunée par sa torche. Ou une flamme de nuit .. Nuit, contraire du jour. Une flamme qui est le contraire d'une flamme ? Qu'est ce que c'était que cette histoire ?
Décidant d'arrêter de se torturer, il écouta son nom en essayant de le retenir, le répétant plusieurs fois dans sa tête, décortiquant chaque syllabe. Juniper Iceglimmer .. Il ne devrait pas être difficile à emmagasiner .. Juniper, hm ? Adorateur des surnoms, Kuu fit tourner son cerveau à plein régime. Jujube .. Oui, c'était ça. Parfait, ça lui irait comme un gant. Cependant, il préféra ne pas lui faire part du surnom qu'il lui avait trouvé, pas tout de suite. D'habitude, il ne s'encombrait pas de formalités, mais avec Jujube, il sentait qu'il ne devait pas tout suite se montrer trop familier, de peur de paraître impoli. Il ne connaissait pas sa culture, comment saurait-il ce qui l'importune ?

Merci, on passe l'instant de réflexion. L'heure n'était pas à la torture mentale, mais à l'action ! Täysikuu sentait la moindre parcelle de son corps frémir à l'idée de cette excursion, à cause de la hâte, se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir leur apporter. Frousse dingue ? Ennui mortel ? Ou peut-être allaient-ils trouver les dortoirs du premier coup, ce qui ne serait pas si mal, vu sa fatigue. Cependant, en cet instant, elle était partie, et il n'avait pas la moindre envie de dormir.
Jujube était maintenant à côté de lui, à scruter les directions qui s'offraient à eux. Trop plongé dans ses pensées, il n'avait pas remarqué sa comédie si mal jouée et ce furent les paroles de la demoiselle qui le firent revenir à la réalité.

- On prend lui !

Justement le chemin qu'il n'aurait pas choisi. Il le trouvait trop sombre, une étrange impression s'en dégageait, mais peut-être n'était-ce que la fatigue qui lui jouait des tours. Lui, il aurait plutôt pris les escaliers, sachant d'instinct et d'expérience que les chambres se trouvaient généralement à l'étage. Cependant, sait-on jamais, et puis, il n'allait pas discuter pour ça. Kuu avança donc dans le couloir, se plongeant dans le noir absolu.
Au début, il crut que la flamme de sa torche allait s'éteindre, emprisonnée dans le néant, comme si ce couloir était un immense trou noir. Mais non, elle était bien là, quoi qu'un peu vacillante. Elle projetait leurs ombres déformées sur la pierre froide du couloir dépourvu de la moindre porte. L'air lui-même se rafraîchissait, une légère brise le poussant dans le dos, et Kuu dû user de son pouvoir pour réchauffer l'air qui l'entourait.

- Je suis pas sûr que c'était le bon chemin ..

Sa voix claire et neutre se tordit en échos, d'une façon sinistre. Il avait dit qu'il avait envie d'une frayeur ? Il blaguait !
Le Morian suspectait qu'ils se dirigent dans les sous-sols. Et on ne sait jamais ce qu'on peut trouver dans ces lieux obscurs .. Quand même pas des cachots avec leurs prisonniers ? Non, c'était une école, pas une prison .. Enfin, avec ces temps de guerre, on ne sait jamais.
Kuu ralentit la marche, de moins en moins sûr que c'était la direction à prendre. Ils avaient déjà fait un bon bout de chemin, quand allaient-ils arriver à une débouchée ? Ça sentait le froid et l'humidité .. Malgré le doute, la peur n'était pas présente, mais elle ne l'épargnait pas d'une légère prudence.

- Humf, à mon avis, c'est pas là. Tu veux continuer ou on fait demi-..

Kuu n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un vent anormal souffla dans le couloir, d'abord le long des parois des murs, puis se transformant en véritable tornade. Résultat : cheveux encore plus décoiffés et une torche qui s'éteint. Sous la surprise, Kuu lâcha le bout de bois dont le bruit résonna avec un fracas assourdissant.
Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée tard dans la nuit [libre][Täysikuu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Une lumière dans la nuit.[libre]
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maelthra Magthere :: CORBEILLE & ARCHIVAGE :: Archivage. :: Archives :: Semaine 4-
Sauter vers: