Maelthra Magthere

L'école des Dragonniers.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Täysikuu Ottelu Moa

Aller en bas 
AuteurMessage
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Täysikuu Ottelu Moa   Lun 6 Oct - 0:33

I - IDENTITÉ

• Prénom & Nom :
Täysikuu Ottelu Moa.
• Surnom : Kuu, plus rarement Taï.
• Age : 18 ans.
• Race : Morian.
• Elément : Temps ascendant Eau.
• Maison Souhaitée : /
• Rang souhaité : Gloup-gloup (Haem, pas de commentaire xD – C’est sensé être le bruit de bulles d’eau – quand on n’a pas d’inspi ..)


II - HISTOIRE

• Histoire Général :


« - Jul'luna, Jul’luna, toujours Jul’luna .. Y en a marre, je veux voir du pays ! Je suis un explorateur ! Un voyageur ! Un guerrier ! Un dragonnier !
- Kuu, s’il te plaît, arrête tes bêtises ..
- J’rigole pas, d’abord.
- Nous te laissons déjà énormément de libertés pour ton âge. Tu as tout Jul’luna à toi. Tu devrais avoir assez avec sa mer, ses rues, ses ..
- Quoi, mon âge ?
- Bah .. Oui.
- Je suis jeune, c’est ça ? Tu veux que j’attende d’être tout fripé avant de sortir d’ici ? Un dragon ! Je veux un dragon ! Et être un dragonnier ! Chevaucher cette créature merveilleuse, sentir le vent salé dans mes cheveux, avoir pour meilleur ami un animal cracheur de feu .. Je ..
- Bon, maintenant, ça suffit. Il est tard, et si tu continues, je ne pourrais pas te lire un conte avant de dormir. »
Täysikuu Ottelu Moa, huit ans, se coucha gentiment dans son lit pour écouter sa mère à la voix si merveilleuse avant de s’endormir du repos du guerrier.

Täysikuu, plus souvent appelé Kuu, était le fils du Moa. Pourtant, pour lui, ça ne voulait pas dire grand chose. Il continuait sa vie de gamin turbulent sans que cela ne pose le moindre problème.
Évidemment, ce n’était pas au goût de tout le monde. Il cassait parfois un peu les pieds de ses parents, ainsi que de ses frères et sœurs. Néanmoins, si adorable, on le pardonnait toujours.
Kuu était un adorateur de la liberté. Même gamin, il n’aimait pas être dirigé, préférait s’exiler pour s’amuser à des choses plus ou moins dangereuses, comme de piquer une tête dans la mer en partant du haut de falaises ..
Ce qu’il adorait par-dessus tout, c’était se sentir englouti par la nature. Alors que les Morians avaient tendance à trouver la nature étrange, voire effrayante, Kuu en étais fasciné. Il aimait se sentir tout petit au milieu d’un paysage somptueux. Il voulait découvrir le monde. Bercé par de nombreux contes, notamment ceux sur les dragonniers, il ne voyait pas d’autre avenir pour lui.
Évidemment, on n’en était pas encore là. Les dragons appartenaient à un peuple passé. Ses parents ne le laisseraient pas partir si facilement. Et puis, surtout, il n’était encore qu’un gamin.

Les premières années de sa vie furent une joyeuse routine. Longues baignades dans la mer, expérimentations ratées de son pouvoir peu commun, empiffrement de gâteaux offerts par des pâtissières séduites, jeux nombreux avec ses cousins, amour d’une mère douce et fragile, lectures de nuit bravant le couvre-feu. Mais il y a bien une routine dont il se serait passé : Leipä.

Leipä était pour lui le symbole même des kafkans, ces bêtes plus petites qu’une bille qui résidaient sous les roches de la mer. Si vous vous aventuriez de trop près, elles se collaient à votre peau et il était alors impossible de les y déloger. En plus d’être des boules fluorescentes terriblement inesthétiques, elles dévoraient lentement votre chair. Le recours était de les brûler, expérience douloureuse. Oui, c’était exactement ça. C’était Leipä.
Leipä était, à l’origine, l’amie d’un cousin. Enfin, « amie », disons qu’elle le collait. Où qu’il aille, elle le suivait. Son seul répit était les toilettes, enfin seul. Quand elle rencontra Kuu, elle s’en éprit directement et jeta son dévolu sur lui. Il hérita de la plaie : il se faisait suivre constamment.
C’était un enfer. Chaque fois qu’il voulait faire quelque chose avec quelqu’un, elle se sentait obligée de s’incruster. Ses journées de calme étaient rares : elle venait toujours pour jouer avec lui. Le déranger, quoi. Heureusement, il trouva le remède contre elle : elle craignait terriblement le vide. Ainsi, les piques rocheux devinrent ses meilleurs amis.

Täysikuu grandit, gardant pourtant cette âme d’enfant qui lui allait si bien.
Il devint un jeune homme. Physiquement, il était encore plus beau qu’avant, son visage d’enfant faisant déjà fondre n’importe qui. Coqueluche des filles, il n’hésitait pas à sortir avec, mais ça n’allait jamais plus loin, n’éprouvant rien qui ressemblait à de l’amour. De plus, Leipä veillait au grain. Elle était persuadée qu’il l’aimait et s’autoproclamait sa petite amie. Il s’en fichait pas mal et bouchait ses oreilles.
Son caractère n’avait pas changé. Rêveur, doux mais intrépide, parfois un rien arrogant, mais surtout un grand cinglé. Il était instable et lunatique, de cette personnalité impossible à vraiment saisir, mais qui fascinait terriblement.
Il menait son petit train-train, bien que sa vie lui semblait moins rose. Ses parents refusaient qu’il quitte Jul’luna, ce qu’il trouvait injuste et stupide. Etait-ce parce qu’il était le fils du Moa ou tous les parents étaient-ils pareils ? Cela ne changeait rien à son dilemme : il avait envie de découvrir le monde, mais était interdit de sortie. Il se rabattait donc sur voyageurs de passage ou gens de toutes races venues acheter coquillages ou bijoux dans la ville principale de Las Hijas Oceana ou n’importe quel autre commerce. Cela ne faisait qu’augmenter sa soif de découvertes.
Une nouvelle qui chamboula sa vie fut d’apprendre l’existence d’une école de dragonniers. Les voyageurs n’hésitaient jamais à dire des choses plus impressionnantes les unes les autres sur cette école d’un genre nouveau. Maelthra Magthere.
Cette nouvelle fut très vite suivie par un cadeau. Son père, connaissant sa passion pour les dragons, décida de lui faire un cadeau d’anniversaire qu’il n’était pas près d’oublier : un œuf. Le Moa n’avait pas eu trop de mal à se le procurer, ayant énormément de contacts, plus particulièrement dans le commerce. Kuu y vit un signe du destin et une autorisation parentale. Il se trompait un peu.

« - Mais pourquoi ? C’est incompréhensible ! J’ai l’œuf, il y a l’école. Où est le problème ?
- Täysikuu .. On en a déjà parlé tellement de fois .. »
Le père semblait fatigué, bien plus que d’habitude. Une dure journée pour je ne sais quelle raison, mais son fils ne voulait pas savoir pourquoi. Ce qu’il voulait pour l’instant, c’était préparer son avenir. Réaliser ses rêves. Alors tant pis s’il fatiguait encore plus son père dans une des rares pauses de celui-ci.
« - Et c’est tout autant de fois que je ne comprends pas !
- C’est loin.
- Où est le problème ? Je ne vais pas rester ici toute ma vie, que je sache.
- Tu pourrais très bien apprendre ici.
- Tu sais que tu n’es pas qualifié. Personne dans cette ville n’est qualifié. »
Le Moa ferma son livre d’un coup sec, bien décidé à clore cette conversation.
« - Tu n’iras pas. Pas de discussion possible.
- Très bien, alors je vais me rabattre sur la visite d’autres villes. Marre de votre protection étouffante ! Tiens, d’ailleurs, demain, je vais à Ulmoe.
- Et bien vas-y, alors ! »
Son père avait crié, le ton était furieux et teinté d’ironie. Mais Kuu le prit au pied de la lettre. Demain, petite visite de Ulmoe.

Mouais .. Pas fameux, le bled. Ça ressemblait beaucoup à Jul’luna, mais en plus petit. Pour ne pas rentrer tout de suite chez lui, Kuu décida quand même d’y passer la journée. Il finit très vite par errer sur les dunes, œuf de dragon sous le bras, un peu désespéré.
Et puis, quand allait-il naître, ce dragon ? Il avait tellement envie que ce moment arrive. Comment faire .. ? Il savait que son pouvoir ne lui servirait à rien ; il avait déjà essayé sur un œuf de poule, et ça l’avait fait exploser. Un œuf, ça a besoin de quoi pour grandir ? De chaleur .. Il n’allait quand même pas le couver ! Il finit par poser l’œuf en plein soleil, espérant, tandis qu’il aurait préféré se trouver à un coin moins exposé aux rayons brûlants.
Kuu glissa donc sur le sable pour descendre de la dune, se mettant dans son ombre. Mais un coup d’œil à son œuf qu’il voyait que quelqu’un essayait déjà de le lui piquer. C’était une jeune fille semblant humaine, à part qu’elle possédait des ailes étranges au dos. Elle ne semblait pas très à l’aise sur le sable, trébuchante et maladroite.
« - Pas touche, c’est à moi ! »
Sa voix avait jailli toute seule. Elle se recula de l’objet, il s’avança vers elle avec l’aisance de celui qui a fait ça toute sa vie. Un air interrogatif et choqué se lisait sur le visage de la demoiselle.
« - Je l’ai mis ici pour .. heu .. Pour voir s’il grandirait plus vite au soleil. »
L’arrogance laissa place à une certaine honte. Quelle idée débile .. Il aurait tout donné pour s’enfoncer sous terre. Mais elle répondit du tac au tac, étonnante dans sa franchise.
« - Je vois pas le problème. On sait jamais que ça marche.
- Bien sûr que non que ça va pas marcher !
- Alors pourquoi tu le fais ?
- Heu .. Tu peux pas comprendre, OK ?
- C’est bien un œuf de dragon ?
- Ouais ..
- Comment tu l’as eu ?
- On me l’a donné.
- Qui ça ?
- T’es chiante avec tes questions, toi ! Tu sais même pas qui je suis, c’est ça ? »
Non, elle ne savait pas. Plutôt étonnant, il se présenta donc, lui expliquant également que sa venue ici était une « petite fugue autorisée ». Elle ne semblait pas comprendre ce qu’il voulait dire, ce qui était plutôt normal.
« - T’as de drôles d’ailes.
- Tu as de beaux yeux, tu le savais ?
- Normalement, ce sont les garçons qui disent ça.
- Ah bon ?
- Tu t’appelles comment ?
- Unelma.
- Unet, c’est plus mignon. »

Drôle de rencontre. La suite l’était encore plus.
Unelma et Täysikuu discutaient de tout et de rien, mais surtout de dragons. Ils partageaient la même passion, et quand il lui parla de l’école, il vit ses yeux s’illuminer. Ils s’entendaient à merveille, mais en même temps, n’arrêtaient pas de chamailler joyeusement.
Unelma était une fille au passé pour le moins mystérieux. Amnésique, on l’avait retrouvée au fond de l’eau un peu plus d’un an auparavant. Elle avait été recueillie par un vieux joaillier et ne semblait malheureusement pas retrouver la mémoire. Il était difficile de dire de quelle race elle appartenait à cause de ses ailes jamais vues auparavant. Elle semblait les détester, ne pouvant même pas voler avec. Parfois, il voyait de la douleur – physique et mentale – dans ses yeux. Il les trouvait très belles et n’hésitait pas à le lui dire.
Ils passaient énormément de temps ensemble, si bien que son père disait à qui voulait l’entendre qu’il ne voyait plus jamais son fils depuis qu’il avait mis les pieds à Ulmoe. La personne qui fit le plus attention à ses propos était malheureusement Leipä.
Kuu avait présenté à Unet une grande partie de ses cousins cousines ainsi que beaucoup de ses amis – en effet, les autres jeunes ne l’approchaient pas trop à cause de ses ailes, alors elle avait dû mal à se faire des amis. Cependant, il avait toujours soigneusement évité qu’elle rencontre Leipä, lui épargnant ainsi sa compagnie épuisante. Mais notre kafkan préféré, ayant eu vent de tout cela, n’hésita pas à s’incruster à la moindre occasion. La supportant d’abord, ils finirent par employer les grands moyens : s’enfuir sur les récifs qui lui faisaient peur. Le bruit des vagues faisait alors écho de leurs rires.

La vie merveilleuse, sans aucun doute.
Il se sentait tellement bien en sa présence. Il en était devenu accro. L’avenir n’avait pas de sens, il n’y pensait pas. C’est alors qu’arriva une nouvelle. Bonne et mauvaise en même temps.
Ses parents acceptaient enfin qu’il aille à Maelthra Magthere. Leur fils toujours en vadrouille, ils se disaient que c’était mieux de lui donner l’autorisation plutôt qu’il ne finisse par prendre la route sans leur accord. Ça n’avait pas été facile, mais il fallait lui laisser le choix de son avenir.
À l’entente de la nouvelle, le garçon sauta de joie. Mais une douleur sourde grondait dans sa gorge.
Il fit ses bagages le soir même, ayant depuis longtemps préparé son itinéraire, depuis qu’il avait entendu parler de l’école. La soirée fut consacrée en famille à lui dire au revoir. Le lendemain, il décida de faire un détour à Ulmoe, pour annoncer la nouvelle à Unelma.
Ce sentiment était étrange. Maintenant qu’il pouvait enfin réaliser son rêve, il hésitait. Il était triste. Elle allait terriblement lui manquer.
Lendemain, il frappa à la porte de sa demeure. Le joaillier lui ouvrit avec un regard bienveillant avant d’appeler la jeune fille. Ils firent la route en silence vers la plage. Elle avait dû remarquer son sac de toile plein à craquer, mais ne disait rien. Il finit par briser le silence pour lui raconter ce qu’il s’apprêtait à faire. Elle semblait étonnée, ne sachant que dire, mais surtout, elle restait muette comme une tombe, yeux sombres.
Comment être heureux, alors qu’il le devrait ? Penser au nombre de mois de leur séparation lui faisait mal. Il ne pouvait plus se passer de ses sourires, du timbre de sa voix, de sa simple présence. Et en même temps, il voulait tellement y aller ..
Elle avait baissé la tête. Il lui releva le menton, et l’embrassa. Ce premier baiser était salé, timide, maladroit, et immensément doux. Se sentant honteux comme jamais, il se détacha pour s’enfuir à toutes jambes.

En route.
Plutôt que de se faciliter la tâche à prendre un bateau, Kuu préféra passer par les terres. La hâte de découvrir de nouvelles choses prit lentement le dessus sur sa tristesse.
Il quitta les côtes en marchant, grimpa les montagnes en étant accueillit par un peuple de nomades en chevaux et calèches. Le froid était mordant, il goûta à un alcool démesurément fort pour sa première gueule de bois. Il quitta la neige pour la verdure, forets majestueuses et emplies de créatures exotiques. Nombreuses piqûres, mais une vue qui en mettait plein les yeux. Les villages l’accueillaient gentiment, mais parfois, il se retrouvait seul au milieu de la nature, goûtant à un silence déconcertant. Chaque jour était une nouvelle découverte, un nouvel émerveillement.
Et puis, il finit par la voir. Maelthra Magthere.


• Famille : Fils du Moa. Il a une famille très nombreuse et a particulièrement un nombre élevé de cousin(e)s, si bien qu’il ne les connaît même pas tous. Mais il s’entend généralement bien avec toute sa famille.
• Liens : Unelma, étrange demoiselle sur qui il a un peu trop craqué. Leipä, amie d’enfance collante et croyant dur comme fer qu’il est amoureux d’elle.


Dernière édition par Täysikuu Ottelu Moa le Mer 8 Oct - 18:27, édité 1 fois (Raison : Aligner le texte (maniaque ..))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Lun 6 Oct - 0:34

III - CARACTÈRE

• Caractère Général :
Täysikuu est instable, lunatique, insaisissable. Il est parfois difficile de le comprendre tout à fait, cependant, on a toujours envie d’essayer, tellement il reste fascinant.
Premièrement, ce qu’on voit est sa joie de vivre. On croirait que sa vie n’a été que bonheur. Kuu est quelqu’un qui vit l’instant présent sans se soucier du futur ou du passé. Il est très optimiste et rend facilement le sourire à ceux qui sont découragés. Il pourrait parfois paraître enfantin et candide, mais ses sourires cachent une lucidité que lui a value l’expérience de la vie. Mine de rien, il a déjà vu beaucoup de choses, parfois peu joyeuses, mais n’aime pas se morfondre, sachant pertinemment que ça ne sert à rien. Dans un groupe, il est le boute-en-train, celui qui propose plein d’activités, qui sautille dans tous les sens, et qui fait des farces. Parfois qui lâche des phrases étranges, qui a l’air un peu taré. Mais tellement adorable qu’on a envie de le serrer dans ses bras. On s’y attache vite, et lui-même s’attache très vite aux autres.
Cependant, il peut se montrer plus sérieux. Il sait se taire pour écouter les autres, mais aussi avoir le visage réfléchi lorsqu’il veut qu’on entende son avis. Kuu est un passionné. Quand il veut quelque chose, il l’obtient généralement, même si cela doit prendre du temps. Il s’investit toujours à fond dans tout ce qu’il entreprend et ne baisse jamais les bras. Par contre, pour ce qui ne l’intéresse pas, il peut se montrer étonnamment paresseux et indifférent, ce qu’on ne croirait pas de lui. Täysikuu est loin d’être bête. Il sait se faire entendre et respecter, imposer ses idées, ne pas se laisser marcher sur les pieds. Quand une matière l’intéresse, il est même brillant. Il est surtout plein de malice.
D’autres côtés de sa personnalité peuvent encore êtres vus. Il y a d’abord une certaine douceur en lui. C’est un vrai petit ange, parfois naïf sur ses jugements envers les autres, il veut toujours aider tout le monde. Malheureusement, il n’est pas superman, et ne pas arriver à aider quelqu’un le fait souffrir. Il est très rêveur et fait tout pour réaliser ses rêves. Il adore les contes et s’imagine sans cesse en héros de ces histoires. Curieux et avec une immense soif de liberté, il est fasciné par la nature et les dragons. Aventurier, il n’hésite pas à prendre des risques et se met parfois dans des situations difficiles. Il raconte souvent ses rêves, mais peut aussi se monter très pudique et parfois honteux. Ce qui est sûr, c’est qu’il est très pur et déteste faire du mal aux autres.
Cependant, Kuu peut aussi avoir un caractère moins doux, plus affirmé. N’aimant pas l’autorité, fort esprit de contradiction, il peut se montrer très insolent. On voit parfois en lui une certaine arrogance, un caractère trop audacieux. Il est en effet sûr de lui et ne manque pas de conviction. C’est en fait un côté très attirant. Le voir combiné à sa douceur diffuse est étrange et à faire craquer les cœurs, raison du nombre d’habitantes de Jul’luna qui en étaient dingues.
Cependant, cette douceur peut parfois disparaître tout à fait. N’étant pas susceptible, il est rare qu’il s’énerve, mais quand la colère gronde, ça peut faire mal. Täysikuu n’arrive alors pas à se contrôler, il peut blesser autant physiquement que mentalement. Et après, il sera pris de regrets terribles et souffrira bien plus que la personne blessée ..
Bref, un caractère avec de nombreuses facettes, presque toutes agréables à découvrir. Terriblement lunatique et imprévisible.
• Ce qu'il n'aime pas : Le mensonge, la violence gratuite, se lever trop tôt, la viande rouge, que Leipä le colle, les règles inutiles, la foudre, un temps trop chaud.
• Ce qu'il aime : La nature, la liberté, les choses qui brillent, la compagnie de gens appréciés, la pluie.
• Qualités : Terriblement gentil, passionné, futé, optimiste.
• Défauts : Devient soudain cupide et avare lorsqu’il est question d’objets précieux (ce qui est la nature des Morians), parfois paresseux, très gourmand, des colères destructrices.
• Tic : S’ébouriffer les cheveux. Tirer et se mordre la langue lorsqu’il réfléchit ou accomplit une tâche compliquée.


IV - PHYSIQUE

• Physique Général :
Täysikuu est plutôt grand et assez svelte. Musclé finement, des épaules présentes, aucun kilo de trop, son corps a été taillé par ses nombreuses heures passées la tête sous l’eau. Mais le jeune homme reste pourtant assez fragile et n’a pas vraiment le physique de celui qui est empli de virilité. Ayant un moment complexé, il a fini par s’y faire, aidé par le nombre de filles séduites. Comme quoi, ne pas avoir le physique d’une brute, ça plaît.
Étant un Morian, il possède donc les particularités qui leur sont propres. La première qu’on remarque est sa peau pâle, presque bleutée. Une peau douce, dont l’odeur rappelle le sable chaud. De nombreuses arabesques étranges et magnifiques sont visibles sur sa peau, d’une couleur encore plus blanche, elles s’étendent du côté droit de son visage jusqu’à son nombril, recouvrant épaule droite jusqu’au bout de ses doigts légèrement palmés, la partie droite de son dos et de son ventre ; quelques-unes aussi, moins visibles, de son pied gauche jusqu’au genou. Si on s’amusait à essayer d’en saisir le sens, on y verrait fleurs inconnues, semblant de poissons exotiques, écriture d’une langue ancienne oubliée, et de nombreux traits sans logique.
Le visage de Kuu est fin, aux traits bien dessinés, efféminés, mais néanmoins masculins. Des sourcils fins pour un garçon, un petit nez adorable, des lèvres pâles, presque bleutées, au goût de sel, une mâchoire pas trop forte. Un visage agréable à regarder, encore plus quand un petit sourire en coin l’éclaire. Ses yeux sont d’un gris vert déstabilisant et ensorcelant. Il est facile de s’y perdre, pas d’en détacher le regard. Lors des jours de grandes clartés, ils virent vert le gris, parfois presque jaunes, tandis que dans l’obscurité, ils seraient presque émeraude. Des yeux souvent joyeux et pétillants, très expressifs. On y lit facilement la joie, la tristesse, ou même la colère qui peut glacer le sang.
Ses cheveux, quant à eux, sont bleu ciel, parsemés de quelques mèches plus foncées, ou au contraire blanches. Mi-longs, lisses mais pouvant boucler sur les pointes, ils sont généralement ébouriffés. Ces mèches dans ses yeux, cheveux dans tous les sens, lui donnent un aspect un peu fou, mais ont beaucoup de charme.
Oui, du charme, mine de rien, il en a. Ses sourires malicieux sont irrésistibles, ses lèvres attirantes, son visage empli de vie donne du baume au cœur. Il possède une grâce inconsciente, comme s’il volait plutôt que marchait, ou plutôt, comme s’il était constamment dans l’eau. Son aisance à se mouvoir et son caractère déganté ne sont que des raisons de plus de le trouver atrocement séduisant.
• Signe Particulier : Une cicatrice au niveau du cou, s’étant profondément entaillé sur une pierre coupante dans la mer, étant petit.
• Vêtements : En général, Täysikuu préfère les vêtements légers et confortables, même lors d’un temps froid. D’abord, parce qu’il ne craint pas le gel, ensuite, parce que s’il a trop froid, il peut toujours réchauffer l’air autour de lui grâce à son pouvoir. Ce sont des vêtements faits d’une matière souvent très onéreuse, avec une coupe soignée, signe de son lien de sang avec le Moa. Mais lui-même n’y attache pas une grande importance. Il peut également porter des vêtements plus chauds, bien qu’y étant moins habitué et trouvant donc ça plus gênant. Ses vêtements sont aussi bien tuniques qu’à mettre séparément. Il n’hésite pas à faire des mélanges étranges, mais qui sont toujours du plus bel effet, ayant un certain goût. Les couleurs peuvent être très variées, mais les teintes sont toujours profondes et belles, signe encore une fois de richesse. Cependant, Kuu ne porte aucun bijou, aucune fioriture ; il est pour la simplicité originale, et tant mieux.
• Images : (X)
• Taille : 1m79
• Poids : 68 kg.


V - PRESENTATION DU DRAGON

• Nom :
Höyhenet (Henet).
• Physique : Höyhenet est un dragon – car c’est bien un mâle - magnifique, aucun doute là-dessus. Sa couleur est bleue, aux teintes multiples, variant du clair de la neige jusqu’au bleu des profondeurs des océans. Cependant, son ventre est d’un blanc immaculé, entourée de gris perle. Il s’agit d’un dragon grand, svelte, fait pour la vitesse. Ses muscles sont fins et secs, lui donnant une force respectable bien que pas miraculeuse. Mais ses longues ailes sont, quant à elles, un grand atout. Höyhenet n’est pas fait pour se battre de front, mais il est extrêmement agile et rapide. Cependant, il n’en reste pas moins redoutable : en effet, son dos est parsemé de longues piques tranchantes jusqu’à sa longue queue. Une partie de son dos est néanmoins nue, comme prévue spécialement pour que Kuu s’y assoie. Ses griffes et dents acérées ainsi que ses longues cornes noires sont également à craindre. Le visage de Henet est fin et d’apparence dure. Cependant, lorsqu’on regarde ses yeux d’un vert foncé presque noir, on voit qu’il n’est pas de nature méchante.
• Caractère : Höyhenet a un caractère plutôt posé et mature, qui réfléchit toujours avant d’agir. Cependant, il n’en reste pas moins aventurier, mais lorsqu’il accomplit quelque chose, il y a peu de risques de se blesser. Il est réaliste, intelligent, et sait évaluer les choses avec lucidité, même quand cela ne plait pas toujours. Franc, il n’hésite pas à dire son avis. Cependant, il sait se retenir quand cela peut blesser quelqu’un.
On voit donc là un caractère très calme. Cependant, Henet peut se montrer à l’image de Täysikuu : joyeux, boute-en-train, prêt à aider les autres, la douce folie en moins. Il aime tout autant que lui la liberté, les paysages majestueux, voler jusqu’à l’épuisement. Il n’hésite pas à venir vers les autres lorsqu’ils sont découragés. Son visage si dur montre en fait une générosité qu’il dément par trop grande modestie. Il aime en effet aider, mais pas trop qu’on le remercie. Un peu bourru et parfois même timide.
Höyhenet est donc un dragon très pacifique. Se battre n’est pas trop son truc, il préfère fendre l’air à toute vitesse. Mais il peut réagir un peu trop vite aux provocations. Lorsqu’on fait du mal à quelqu’un qu’il aime, il eut aussi se montrer terriblement impitoyable et destructeur, si différent de celui qu’on a l’habitude de côtoyer ..
• Signes Particuliers : Aime voler à raz de la mer pour soulever des gerbes d’eau.
• Images : (X)


VI - AUTRES

• Quelques attaques de magie :
Le temps, qui ne rêverait pas de le maîtriser ? Retourner en arrière lorsqu’on a raté quelque chose, tout arrêter si on a un problème, ou le faire accélérer lors d’un long moment à attendre. Mais cela n’est pas si facile, cela relève de la trop grande magie, Kuu n’en est pas là. Pour l’instant, ce qu’il fait surtout est de le maîtriser sur une petite localité pour en influencer une plus grande. On parle là de la vitesse des molécules : il peut à sa guise les ralentir ou les accélérer, pouvant ainsi faire geler ou bouillir de l’eau, faire prendre feu à de la matière combustible, .. Bref, une parfaite maîtrise de la température. Cependant, pour ce qui est de réchauffer ou refroidir l’air, il ne peut le faire que pour une pièce de taille moyenne, ou seulement autour de lui lorsqu’il est à l’extérieur.
Pour ce qui est du temps en lui-même, il est capable de le maîtriser sur une petite localité et sur un objet : arrêter une lame en pleine course ou faire avancer les aiguilles d’une horloge en accéléré pour entendre la sonnerie plus vite – pratique lors d’un cours ennuyeux. Le temps sur un humain reste extrêmement difficile, il en est de même pour la plupart des animaux. Il peut tout au plus figer le visage de quelqu’un deux secondes ou faire battre les ailes d’une mouche plus vite. Pas très impressionnant.
Étant Morian, l’eau reste un élément très cher pour lui. Ses particularités physiques et le fait de vivre toujours près de la mer fait qu’il s’y sent comme un poisson dans l’eau. Il est capable de faire bouger l’élément dans tous les sens qu’il désire, respirer sous l’eau, ou encore marcher sur l’eau – bien que ça ne serve vraiment que pour la frime.
• Objets en sa possession : Le matériel nécessaire pour survivre : quelques vêtements, des restes de nourriture, un peu d’or, une dague finement réalisée.
• Options choisies : Alchimie, Magie Curative, Animologie.
• Animaux de compagnie : Aucun. Garde quelques kafkans dans une boîte, si jamais il a envie d’embêter quelqu’un ..
• Statistiques : (X)
• Autre : /


VII - HORS PERSONNAGE

• CODE du Règlement :
Maelthra95188
• En inscrivant "oui" ici vous vous engagez à respecter le règlement : Oui
• Comment trouvez-vous le Design ? : Parfait :3
• Comment avez-vous connu le Forum ? : Partenariat de Pensionnat Interdit.


Dernière édition par Täysikuu Ottelu Moa le Mer 8 Oct - 18:27, édité 1 fois (Raison : Aligner le texte (maniaque ..))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Idril Calafas
Princesse Amazone (ou Princesse Pingouin pour les intimes)
avatar

Féminin Nombre de messages : 1041
Race : Amazone
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Drilounette, je l'aime fort^^ [Zaki]
Ma princesse favorite! ^^[Lilice]
Princesse pingouin adorée n_n [Saiyou]
Date d'inscription : 25/09/2007

|°_Dragon_°|
Nom: Aldor
Statistique:
41/400  (41/400)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Lun 6 Oct - 20:16

Bienvenue!!

Magnifique fiche, magnifique avatar, magnifique histoire ... *-*

Pour la maison, je penche pour Alystryn!

_________________

Aucune arme ne devrait être baissée devant un ennemi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/idril-calafas-t125
Compte-a-supprimer
Éleveuse d'âmes


Féminin Nombre de messages : 1197
Age : 26
Race : ...
Elément : ...
Date d'inscription : 07/10/2007

|°_Dragon_°|
Nom:
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragonneau sachant voler et cracher du feu

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Lun 6 Oct - 20:43

Je suis d'accord avec toi, Idril ! xD

Bienvenue =)

Et pareil, un vrai petit Alystryn... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Mar 7 Oct - 0:24

Merci =3 * Sourire niais *

En effet, difficile d'imaginer une autre maison, haem.
(Dommage, si ça avait été Niar, la couleur aurait été assortie à l'ava' * Sort *)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Juniper Iceglimmer
Mystérieuse paumée glacée
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 24
Race : Flamme-Nuit
Elément : Glace
Vot\'avis sur le membre? : Trop jolie signature *_____* [Lolo]
Jujuuub' ! =D La reine du Jeu du Devin xD [Sai']
Date d'inscription : 02/09/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Celtora
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Mar 7 Oct - 20:37

bienvenueee !!
Tu viens de P.I =)
Mais qui es-tu ? (Moi c'est Léonie x))

J'espere qu'on a le droit de posté, comme je m'ennuie puisque personne ne me répond... -.-'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/kiah-l-f56/
Täysikuu Ottelu Moa
Gloup-gloup ♪
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Race : Morian
Elément : Temps ascendant Eau
Date d'inscription : 06/10/2008

|°_Dragon_°|
Nom: Höyhenet
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragon Oeuf

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Mar 7 Oct - 23:57

Merci ^_^

Sur P.I., Alfie Tolo (oui, je sais, personnage récent et pour le moins spécial .. Disons créé pour le fun :3)

J'espère, j'imagine, je pense. (donc je suis, ha-ha)
Moi-même attend d'avoir le feux vert pour commencer :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelthra-magthere.hooxs.com/fiche-de-presentation-f118/ta
Compte-a-supprimer
Éleveuse d'âmes


Féminin Nombre de messages : 1197
Age : 26
Race : ...
Elément : ...
Date d'inscription : 07/10/2007

|°_Dragon_°|
Nom:
Statistique:
0/0  (0/0)
Evolution: Dragonneau sachant voler et cracher du feu

MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   Mer 8 Oct - 16:17

Bon.... y'a pas d'autres admins qui répondent... (les horribles vilains =_=')

Donc moi ne te valide, et si y'en a un pas content, qu'il aille se faire cuire un oeuf, non mais !

Hop, chez Alystryn !

(camarade de maison ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Täysikuu Ottelu Moa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Täysikuu Ottelu Moa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maelthra Magthere :: Fiche de présentation :: Fiches Validées :: ALYSTRYN-
Sauter vers: